Merci à vous Médiapart d'être là.

Je publie ici comme article ce commentaire en lien avec l'article d'Edwy Plenel du 19 novembre 2017, au regard de la polémique avec Charlie Hebdo et des attaques de Valls contre Médiapart. Je m'y autorise car 6 mois depuis mon dernier article, j'ai eu depuis la prétention de voyager, de travailler ailleurs, bref de laisser la France à ceux qui en sont fiers.

Merci à vous Edwy Plenel,

 

Il y'a un fait qui est que la France est incapable d'avoir su faire son devoir de mémoire face à son histoire impérialiste et coloniale, contrairement à l'Allemagne avec le nazisme (contrainte de repartir à zéro en 1945) et les USA avec la ségrégation (grâce à l'énorme combat des afro-américains, entres autres).

Le programme national de la résistance était une chose, mais le colonialisme et l'impérialisme français a continué et existe toujours aujourd'hui. Nos guerres de décolonisations nous hantent, le napalm que notre armée a utilisé sur des villages algériens, camerounais est un fantôme de nos livres d'histoires..

Alors merci pour vos excellents articles sur le franc cfa, les printemps arabes, les manipulations sur l'intervention en Lybie..., qui m'ont bcp apporté. Sur beaucoup de points, et même si vous êtes bien seuls, chez Médiapart, merci d'exister.

 

Forcément un pays où le débat public rabâche le concept (assez vide) de laïcité alors que la majorité de ses jours fériés sont catholiques (au nom d'une prétendue histoire..) et ce alors qu'aucunes autres religions n'a droit à un seul jour férié touche par son hypocrisie intellectuelle.

 

Et forcément un pays qui se croit porteur de l'esprit des lumières et des droits de l'homme ; tout en glorifiant un militaire (De Gaulle), initiateur de la françafrique, figure qui fait référence pour tout les chefs des partis politiques actuels (de l'extrême droite à l'extrême gauche) ne peut faire que sourire, cyniquement, c'est à dire démontrer cette défaite de la pensée.

Valls est un ignare, et il est devenu définitivement un capo le jour où il a affirmé que "expliquer le terrorisme était déjà l'excuser". Son image actuelle où il veut faire "rendre gorge" référence implicite aux méthodes d'égorgements des terroristes islamiques  démontrent toute sa folie actuelle.   

 

 

Bref pour ma part, et pour être dans un processus d'émigration depuis plusieurs mois, je peux de mon point de vue affirmer que la situation actuelle de la France vue du Québec, avec son système fédéraliste canadien fait doucement sourire (Montréal avec son little italy, little mahgreb, quartier juif...)

Ou encore que la France (et ses ressortissants qui vivent comme des grands bourgeois) vue du Sénégal agace de plus en plus. D'ailleurs la révolte contre la main mise française sur l'économie du pays gronde, et puis il suffit d'aller faire un tour sur le nouveau monument de la mémoire africaine de Dakar pour y voir parmi les grands hommes originaires d’Afrique : Sankara, Obama, ou encore... Khadafi.

 

La France, ce cher pays de nos enfances, est restée aujourd'hui coincée quelque part dans le 20ème siècle. Alors dans un pays qui se pense "universaliste" sans vouloir accepter que ses structures républicaines sont copiés/collés sur celles du catholicisme ; forcément l'islam devient l'enjeu, le symptôme, ce qui résiste à l'impérialisme de notre pays dans le monde et à l'intérieur de nos frontières, le musulman c'est le méchant indigène, celui qui refuse de s’intégrer.. L'islam est le chiffon rouge agité par nos dirigeants pour diviser les "masses laborieuses" et témoigne de la faiblesse de notre population à soutenir les causes des minorités.

Que le terme même d'islamophobie puisse faire débat en France, alors que le terme antisémitisme est lui communément admis, montre le vide actuel de la pensée dans le débat public. Il est d'ailleurs intéressant de rappeler qu'originellement les sémites avant la shoah en France, dans ce cher pays qui y a si aimablement collaboré, désignait à la fois les peuples arabes et juifs.

 

Bref, évidemment d'un autre côté l'Islam est aujourd'hui instrumentalisé par des prêcheurs prédicateurs et vauriens, et il est bien probable que Tariq Ramadan en fasse partie (mais d'ailleurs pourquoi pas d'acharnement médiatique français contre l'université d'Oxford qui est elle allé jusqu'à employé cet homme ?).

Quel pays ridicule...

 

Vous n'êtes pas seuls chez Médiapart, sachez vous entourer, il y'a des gens de la nouvelle génération, notamment francophone d'origine africaine (née en 70,80,90..) ; et qui passent par d'autres médias (je pense à you tube également ).

 

Bref cette belle langue (parmi tant d'autres), le français, mérite mieux que ce pays qui s'en revendique au regard de son débat politique actuel.

Bref, je m'égare un peu.., c'est déjà ça (comme chantait Souchon).

 

Bonne continuation à vous Plenel et à vos équipes, soyez nombreux, soyez serein, il est important d'aller voir du pays comme vous faites et sortir de ces obsessions ridicules au sein de nos frontières, faites attention à l'égo et aux ors du pouvoir que nous aimons à cultiver dans l’hexagone.

 

Et puis, même si je ne sais pas si vous me lirez au fond (ou quelqu'un d'autres), hier j'ai (re)découvert cette citation d'Obama, justement sur le monument de la mémoire africaine à Dakar. Celui-ci disait, en tant que premier chef d’État US qui a prononcé un discours au sein du siège de l'UA que, l'Afrique avait besoin d'institution solides bien plus que de grands hommes. Alors au regard de ce que la France a fait et continue à faire sur l'ensemble de ce continent, il y'a peut être quelque chose qui pourrait être intéressant à retenir au sein de cet hexagone, quitte à sacrifier un peu de confort matériel pour retrouver un peu de semblant d'âme et de dignité.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.