Recherche chroniqueurs littéraire

Les Éditions l'Âge d'Homme sont à la recherche de chroniqueurs littéraires. Depuis 60 ans, nous éditons des auteurs français et suisse et nous aimerions que des chroniqueurs, bloggeurs et journalistes français proposent ponctuellement des critiques de nos ouvrages que nous diffusons en France.

Une petite présentation pour commencer,

Genèse de la Maison d'Édition

La maison d'édition L'Age d'Homme est fondée en 1966 à Lausanne par Vladimir Dimitrijevic.

C'est sans doute à L'Age d'Homme, forte aujourd'hui de 4000 titres, que nous devons de ne plus réduire la littérature russe aux seuls noms de Dostoïevski , de Tolstoï ou de Gorki. Grâce à la collection «Classiques Slaves», les lecteurs ont pu découvrir les œuvres majeures du symbolisme russe, celle d'André Biely (Pétersbourg, La Colombe d'Argent, Kotik Letaiev), d'Ossip Mandelstam, d'Alexandre Blok ; des auteurs aussi considérables que les polonais Witkiewicz ou Ladislas Reymont ; les écrits esthétiques de Malévitch, les essais et les romans de Zamiatine, de Leskov ou de Boris Pilniak. De Ivo Andritch et Dobritsa Tchossitch aux chefs-d'œuvre d'Alexandre Zinoviev, la collection «Classiques Slaves» qui compte aujourd'hui plus de 500 titres, a permis de faire connaître un immense patrimoine littéraire que le «réalisme-socialiste» n'avait pas réussi à étouffer.

Un regard su le monde

Ce «regard sur le monde» qu'entend porter L'Age d'Homme ne concerne pas uniquement le domaine slave. Sont présents les domaines anglo-saxon, germanique, italien, belge, espagnol, yiddish, etc. On y trouve également le principal fonds de christianisme orthodoxe en francophonie, ainsi qu'une large représentation artistique (collections de cinéma, de théâtre, beaux-arts, musique).

Les auteurs contemporains suisses et français occupent une place importante dans le catalogue. Il s'agit souvent d'écrivains dont l'œuvre n'a jamais cédé aux séductions du moment : Charles-Ferdinand Ramuz, Charles-Albert Cingria, Pierre Gripari, Gaston Cherpillod, Jean-Louis Kuffer, Dominique de Roux, Albert Caraco ou Georges Haldas, pour ne citer que ceux dont les noms n'apparaissent que trop rarement sous la plume des critiques littéraires.

Vladimir Dimitrijevic est décédé en 2011, laissant ainsi la direction de la maison à sa fille, Andonia Dimitrijevic-Borel. Elle y a apporté une touche de modernité en refondant la ligne graphique et a lancé de nouvelles collections, dont la collection V (première collection 100% végane en francophonie – essais, cuisine, livres pour enfants...) et la collection Rue Férou (littérature française). Elle a su conserver l'ouverture, l'innovation et l'anticonformisme qui ont fait L'Age d'Homme et marche ainsi dans les traces de son père. Parmi les auteurs  que nous éditons aujourd'hui il faut notamment retenir: Joël Dicker ( Prix des écrivains genevois, Goncourt des Lycéens ), Damien Mürith ( Prix SPG, Prix Bibliomédia, Prix Edouard Rod etc. ), Antoine Jaquier ( Prix des lecteurs villes de Lausanne ), Julien Bouissoux, Dunia Miralles ( Prix Bibliomedia, Prix Eve ), Olivier Sillig ( Prix Bibliomedia, Prix coup de coeur Lettres frontière, Prix des lecteurs ), Jean-Michel Olivier ( Prix Interallié ), Gérard Salem, Sacha Després, Olivier Beetschen ( Edouard Rod ), Stéphanie Pahud, Mélanie Chappuis, Marie Christine Horn etc.

De par son foisonnement, sa richesse et la passion de toutes celles et ceux qui ont contribué à la faire vivre, L'Age d'Homme présente un visage plus vivant que jamais.

Nous recherchons...

Nous sommes donc à la recherche de chroniqueurs littéraires. Nous éditons des auteurs français et suisse et nous aimerions que des chroniqueurs, bloggeurs et journalistes français proposent ponctuellement des critiques de nos ouvrages que nous diffusons en France. Si cela vous intéresse, merci de me recontacter en me faisant parvenir le lien de votre blog ou vers vos écrits. Vous pouvez aussi consulter notre catalogue sur le site des  Éditions l'Âge d'Homme ou sur notre page Facebook

Cordialement,

Romain Fontenelle -Aury 

presse@agedhomme.com

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.