Bac 2017 : "en marche" vers la macronite aiguë ?

Le cru 2017 du baccalauréat semble s'inscrire sous le signe du politiquement correct, de la reprise fidèle des poncifs du mainstream et du libéralisme macronisé le plus débridé. Je n'avais jamais eu droit à cela en 19 ans de carrière. Extraits choisis ...

Eh oui, cette année, la dissertation de Sciences Economiques et Sociales est tombée en sociologie. Sujet : "Les instances d'intégration sont-elles toujours source de cohésion sociale ?" Certains extraits de réponse peuvent paraitre un peu surprenants.

Extrait n°1 :

copie-1-bac

Oui, oui, vous avez bien compris : la précarité favorise la cohésion sociale car elle permet de réduire le chômage. Le plus navrant, c'est que la copie ne mentionne même pas que la précarité nuit à la cohésion sociale car elle appauvrit le salariat, isole le salarié qui ne travaille plus que par intermittence etc. Et que dire du chômage qui progresse, depuis les années 80, en même temps que la précarité ? A ce niveau là d'endoctrinement, on ne peut que plaindre l'auteur de la copie ...

Extrait n°2 :

copie-2-bac

Bon, ben là, c'est clair ... Ce sont les manifs qui nuisent à la cohésion sociale. C'est vrai que dans une bonne petite dictature, ça va tout de suite beaucoup mieux ...

Ce qui me peine le plus dans tout cela, c'est que l'école ne soit visiblement plus en mesure de former l'esprit critique. En attendant le cru 2018 ...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.