La planète sans singes

Chaque matin, on se lève en se demandant quel lot de mauvaises nouvelles la journée va apporter. Aujourd'hui, on apprend que "les singes pourraient disparaître d'ici vingt-cinq à cinquante ans".

Planet Without Apes by Craig B. Stanford (2012) Planet Without Apes by Craig B. Stanford (2012)
Craig Stanford est anthropologue et biologiste, professeur à l'université de Californie du Sud. Il est l'auteur de "Planet without apes", publié en 2012 par Harvard University Press. En voici la traduction des premières lignes :

"Il y a sept milliards d'être humains sur Terre aujourd'hui. Dans le même temps, la population de nos plus proches parents s'effondre jusqu'à l'extinction. Après des millions d'années de co-existence avec les humains, ils ont été pratiquement exterminés en quelques décennies en semble destinés à connaître le sort du bison américain, du panda géant et du tigre; réduits à un nombre si pathétiquement faible qu'ils ne pourront exister que dans des zones soigneusement administrées et protégées. Comme pour d'autres génocides, le monde regarde, se tord les mains, mais ne fait rien ou presque pour arrêter ça. Ce massacre aura pour résultat que les grands singes, nos plus proches parents sur Terre, vont disparaître. "

Le Monde, 19 janvier 2017 Le Monde, 19 janvier 2017

Il a fallu cinq ans pour que l'alerte lancée par Stanford devienne une nouvelle mondiale, hautement partagée sur les réseaux sociaux. De quoi cette soudaine attention pour les singes est-il le signe ?

Cinq ans ! Si c'est le délai qu'il faut pour qu'un fait scientifique de cette gravité parvienne à la conscience de l'opinion publique, c'est beaucoup. Mais si ce délai signifie simplement que les dynamiques dénoncées par Stanford se sont accélérées au point de devenir flagrantes et de paraître irrémédiables, alors c'est bien peu, et cela donne le vertige au regard des autres enchainements catastrophiques que l'avenir semble nous réserver.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.