RubyFlower
Abonné·e de Mediapart

108 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 juin 2015

RubyFlower
Abonné·e de Mediapart

Gunther Schuller : La Référence (1925–2015)

MOTS CLES . GUNTHER SCHULLER

RubyFlower
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le corniste et chef d’orchestre américain Gunther Schuller est parti sur la pointe des pieds hier matin à Boston. Il a construit  l’esthétique du Troisième courant à la fin des années 50 pour exprimer un style de musique basé sur plusieurs éléments, dont l’improvisation, unifiant et synthétisant le jazz et la musique classique européenne. Frappé par la virtuosité expressionniste de son père violoniste à la Philharmonie de New York, Schuller décide d'adhérer à la musique traditionnelle en devenant un spécialiste du cor qu'il joue dans des orchestres symphoniques et le Métropolitain Opéra de New-York.


Il s'affranchit de toutes les formes d'esthétismes et compose des œuvres qui ne se jouent pas deux fois de la même façon mais dont on sent des teintures Stravinskiennes, mais également du jazz ; à côté de Miles à la fin des années 50 il prouve que le cool jazz permet à cette musique de mener par des voies autres que celles déjà empruntées. Établi comme instrumentiste, il aura laissé sa trace dans  l'univers du jazz. Il a été souvent à l'origine des révolutions harmoniques à travers ses carrières d'enseignant, de compositeur, de musicologue et surtout de chef de orchestre. Il laisse derrière lui Ed et George.

Schuller  était également un écrivain illuminant le monde de ses oeuvres théoriques sur la musique. Outre le fait qu'il enrichissait de son apport  la musique classique et le jazz, il était aussi au cœur de l'organisation des grands évènements de cet art (Festivals de Monterey, de Washington, de Tanglewood)  et prenait le lead des pièces exceptionnelles. Il représente le triomphe de l'équilibre, du classicisme et du romantisme. Il a aussi composé un oratorio appelé The Black Warrior basé sur  "Letter from the Birmingham Jail" du Dr.  Martin Luther King.

Gunther Schuller était un chef d'orchestre tourné vers l'avenir, qui a repris des pièces avec lesquelles il a contribué à enrichir l'âge d'or des grands orchestres, et permettra de faire revivre les talents des musiciens révolutionnaires du jazz comme Earl Hines et Benny Moten. Il ecrivait aussi de la musique pour le ballet.

Les richesses de l'œuvre de Gunther Schuller ne sont pas les seuls témoins du génie de cet immense talent. Couronné de toutes les distinctions les plus grandes de l'Amérique, ce descendant d’immigrés allemands jouissait de la grâce, de la classe et d'un immense prestige.

Il a contribué à l'épanouissement de beaucoup de formes de musique et du jazz, représentant une valeur novatrice hors des sentiers battus. Schuller a fait franchir au jazz et à toute l'histoire de la musique une étape décisive.  Au moment de son départ il écoutait l'hymne à la joie de Beethoven....

A écouter :

Miles Davis - Moom Dreams - feat. Gunther Schuller, Lee Konitz, Gerry Mulligan

Jimmy Giuffre -- Suspensions (Gunther Schuller Orchestra) 1957

NEC Wind Ensemble - Gunther Schuller: From Here to There

Gunther Schuller - The Twittering Machine (Paul Klee)

"Symphony for Brass & Percussion, Op. 16" - Gunther Schuller.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Italie : l’abstention a fait le match
La victoire de la droite et de l’extrême droite en Italie en sièges cache une stabilité de son électorat. L’Italie n’a pas tant viré à droite sur le plan électoral que dans une apathie et une dépolitisation dont le post-fascisme a su tirer profit.
par Romaric Godin et Donatien Huet
Journal — Europe
Le jour où le post-fascisme a pris le pouvoir en Italie
Le parti de Giorgia Meloni a largement dominé les élections italiennes du 25 septembre. La coalition de droite devrait obtenir une majorité absolue au Parlement. Le résultat de décennies de confusionnisme et de banalisation du fascisme dans lesquels se sont fourvoyés tous les mouvements politiques de la péninsule.
par Ellen Salvi
Journal — Gauche(s)
Boris Vallaud : « Je ne crois pas aux privilégiés d’en bas »
Soucieux de parler aux « classes populaires laborieuses », le chef de file du groupe socialiste à l’Assemblée nationale estime que leurs intérêts sont conciliables avec la transition écologique. Et met en garde contre la banalisation de l’extrême droite.
par Mathieu Dejean, Fabien Escalona et Pauline Graulle
Journal
Altice invoque le secret des affaires pour demander la censure d’articles
Le site Reflets a publié une série d’articles en se basant sur une fuite massive de documents du groupe Altice, mis en ligne par des hackers. Le groupe de Patrick Drahi demande en référé devant le tribunal de commerce leur suppression ainsi que l’interdiction pour les journalistes d’écrire à nouveau sur ce sujet.
par Jérôme Hourdeaux

La sélection du Club

Billet de blog
Chéri, je crois qu’on nous a coupé le gaz !
Depuis quelques mois, la discrète Roumanie ravitaille le reste du monde. Le plus grand port de la mer noire s’érige au nom de Constanța. Les affaires battent leur plein. Les céréales sont acheminées dans des wagons sans fin. Aujourd'hui, comment vit-on dans un pays frontalier à l'Ukraine ? Récit de trois semaines d'observation en Roumanie sur fond de crise énergétique et écologique.
par jennifer aujame
Billet de blog
Tenir bon et reprendre l’offensive
Sept mois de guerre et d’atrocités en Ukraine, un peuple héroïque qui ne rompt pas et reprend l’initiative. La perspective, même lointaine, d’une libération de l’Ukraine devrait faire taire ceux qui théorisaient l’inaction devant les chars russes, validant la disparition d’un peuple et de ses libertés.
par Yannick Jadot
Billet de blog
« Avoir 20 ans en Ukraine » : un témoignage plus nuancé
Dans son édition du 12 septembre 2022, l'équipe de « C dans l'air » (France 5) diffusait un reportage de 4 minutes intitulé : Avoir 20 ans à Kiev. Festif, le récit omettait que ces jeunes ukrainiens font face à des impératifs bien plus cruels. M'étant aussi rendu en Ukraine, j'écris à Maximal Productions un email ré-adapté dans le présent billet afin de rappeler une réalité moins télégénique.
par vjerome
Billet de blog
Ukraine : non à la guerre de Poutine
Face à la guerre, la gauche au sens large a pris des positions divergentes, divergences largement marquées par des considérations géopolitiques. Le mot d'ordre « non à la guerre de Poutine » permet d'articuler trois plans : la résistance des Ukrainiens contre l'agression russe, les mobilisations contre la guerre en Russie, la course aux armements.
par denis Paillard