RWANDA PODIUM
Consultant
Abonné·e de Mediapart

53 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 févr. 2021

RDC – RWANDA : UNE ACTION COMMUNE CONTRE LES FORCES NEGATIVES

Dimanche 14 février, les hauts responsables de la sécurité du Rwanda et de la RDC se sont mis d’accord sur « une série» de recommandations et un plan d’action qui contribueront à faire face aux menaces sécuritaires qui affectent les deux pays. Par Rwanda-podium

RWANDA PODIUM
Consultant
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

RDC – RWANDA : UNE ACTION COMMUNE CONTRE LES FORCES NEGATIVES

Dimanche 14 février, les hauts responsables de la sécurité du Rwanda et de la RDC se sont mis d’accord sur « une série» de recommandations et un plan d’action qui contribueront à faire face aux menaces sécuritaires qui affectent les deux pays.
Par Rwanda-podium

Les deux délégations se sont rencontrées à Kigali, au Rwanda. La délégation congolaise était dirigée par François Beya, conseiller spécial du Président Félix Tshisekedi pour les affaires de sécurité et la  délégation rwandaise était conduite par le chef d’état-major de la Défense, le général Jean-Bosco Kazura.

Les recommandations de la réunion, qui n’ont pas été rendus publiques, les primaires ont été réservés aux chefs d’Etat de deux pays pour examen.  François Beya, chef de la délégation congolaise a déclaré que les recommandations proposées, constituent un «document de référence que les deux délégations porterons à nos chefs d’État respectifs ».

Le chef de la délégation congolaise a ajouté dans sa déclaration que cette rencontre rwando-congolaise, : « est également une démonstration de l’engagement sans faille des deux chefs d’État à rétablir la paix dans l’est de la RDC et dans la région.

«La réunion a abouti à une série de recommandations et d’un plan d’action pour leur mise en œuvre rapide. »

Au début de la réunion, Jean Bosco Kazura, chef d’état-major de la Défense, a noté que les chefs d’État des deux pays, les présidents Paul Kagame et Tshisekedi, « nous ont mandatés » pour nous rencontrer régulièrement, discuter et trouver des moyens de faire tout ce qui est nécessaire « pour que nos pays travaillent ensemble et se développent  ensemble ». Ainsi cette réunion fait suite à une autre tenue à Kinshasa le mois dernier.

La réunion de Kigali était également conforme aux décisions d’un mini-sommet virtuel convoqué par Tshisekedi dans la ville frontalière congolaise de Goma le 7 octobre 2020.

Au cours de ce sommet, les dirigeants des deux pays ont décidé de renforcer la paix et la sécurité pour le développement régional.

A titre de rappel, la RDC abrite des milices originaires du Rwanda. Les responsables de renseignements des deux pays partagent régulièrement des informations alors que l’armée congolaise continue de combattre les milices. Samedi, Jean-Claude Kamb, un haut responsable des renseignements congolais, a déclaré: «nous sommes très optimistes quant aux opérations militaires visant à neutraliser toutes ces forces négatives».

Depuis son arrivée au pouvoir, le président de la RD Congo, Félix Tshisekedi, s’est engagé à résoudre un large éventail de problèmes dans son pays, y compris la guerre et l’insécurité.

Dans un effort pour apporter la paix, la sérénité et le calme à l’est de la RD du Congo, l’armée congolaise s’est engagée de manière décisive au cours des deux dernières années et a combattu les milices anti-rwandaises basées en RDC, surtout au Nord et au Sud Kivu.

Au cours des deux dernières années, plusieurs milliers  de combattants de la milice et leurs dirigeants  ainsi que leurs membres de familles ont été capturés et rapatriés au Rwanda où ils ont été réhabilités et réintégrés dans leur milieu d’origine.

La collaboration entre les deux chefs d’Etat de la RDC et du Rwanda est un grand démenti pour les chantres  de la balkanisation et les apôtres de « mapping report » qui savent créer des problèmes là où ils ne sont pas et leurs trouvent des solutions impossibles qui ne visent que de faire perdurer les drames dans la région.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français

À la Une de Mediapart

Journal — France
Handicap : des militants à l’assaut de l’oppression « validiste »
Ils et elles se battent contre les clichés sur le handicap, pour la fermeture des institutions spécialisées et pour démontrer que, loin de la charité et du médical, le handicap est une question politique. Rencontre avec ces nouvelles militantes et militants, très actifs sur les réseaux sociaux.
par Caroline Boudet
Journal — France
Au tribunal, la FFF est accusée de discriminer des femmes
Neuf femmes accusent la Fédération française de football de les avoir licenciées en raison de leur sexe ou de leur orientation sexuelle. Mediapart a recueilli de nombreux témoignages mettant en cause le management de la FFF. Son président Noël Le Graët jure qu’il « n’y a pas d’atmosphère sexiste à la FFF ».
par Lénaïg Bredoux, Ilyes Ramdani et Antton Rouget
Journal — France
Le Squale, opérations secrètes
Basées sur des interceptions judiciaires ayant visé l’ancien chef des services secrets intérieurs, Bernard Squarcini, notre série de révélations met au jour l’existence d’un État dans l’État, où se mêlent intérêts privés et basse police.
par La rédaction de Mediapart
Journal — France
Le « Monsieur sécurité » du groupe LVMH écope de neuf mises en examen
Atteinte à la vie privée, trafic d’influence, violation du secret professionnel... : l’actuel directeur de la protection des actifs et des personnes de la multinationale, Laurent Marcadier, est mis en cause par la justice dans l’affaire Squarcini. Il dément « catégoriquement » tous les faits.
par Fabrice Arfi

La sélection du Club

Billet de blog
Militer pour survivre
Quand Metoo à commencé j’étais déjà féministe, parce qu’on m’a expliqué en grandissant que les gens étaient tous égaux, et que le sexisme c’était pas gentil. Ce qu’on ne m’avait pas expliqué c’est à quel point le sexisme est partout, en nous, autour de nous. Comment il forge la moindre de nos pensées. Comment toute la société est régie par des rapports de forces, des privilèges, des oppressions, des classes sociales.
par blaise.c
Billet de blog
Faire militance ou faire communauté ?
Plus j'évolue dans le milieu du militantisme virtuel et de terrain, plus il en ressort une chose : l’impression d’impuissance, l’épuisement face à un éternel retour. Il survient une crise, on la dénonce à coups de critiques et d’indignation sur les réseaux, parfois on se mobilise, on tente tant bien que mal d’aider de manière concrète.
par Douce DIBONDO
Billet de blog
Un jour dans ma vie militante : l’Etat réprime impunément des familles à la rue
[Rediffusion] Jeudi 28 octobre, soutenues par Utopia 56, plus de 200 personnes exilées à la rue réclamant l’accès à un hébergement pour passer l’hiver au chaud ont été froidement réprimées. L’Etat via son organe répressif policier est en roue libre. Bénévole au sein de l’association, j’ai été témoin direct de scènes très alarmantes. Il y a urgence. Voici le témoignage détaillé de cette journée.
par Emile Rabreau
Billet de blog
Escale - Le cinéma direct, un cinéma militant qui veut abolir les frontières
Briser le quatrième mur, celui entre cinéaste et spectateur·rices, est un acte libérateur, car il permet de se réapproprier un espace, une expérience et permet d'initier l'action. C'est tout le propos de notre escale « Éloge du partage » qui nous invite en 7 films à apprendre à regarder différemment.
par Tënk