LA PASSION SINGULIÈRE DE NElLI KAPRIELIAN POUR SIMON LIBERATI

      La complaisance récente de Nelli Kaprielian, des Inrocks, envers le génie des Carpathes Simon Liberati et la beauté ensorcelante de sa seconde épouse, Eva Ionesco, 50 ans, laisse perplexe, 

   Nelli Kaprielan alla jusqu'à assister, début août 2015, à l'audience de référé suite à l'action en justice d'Irina Ionesco contre son gendre et les éditions Stock. On aurait dit qu'elle se battait pour la survie de son propre bébé.

     Plus tard, bien plus tard, je reviendrai sur ces événements, et comment je rencontrai en Irina un phénomène paléolithique - seule espèce encore présente sur terre de son univers. Pour résumer, son ami au barreau s'appelait Jacques Vergès. C'était un nom, mai c'était, son art de la provocation n'allait pas jusqu'à lui permettre de plaider d'outre tombe. Je lui présentais alors Emmanuel Pierrat. Mais revenons-en à notre trio.

      "Le plus beau roman de la rentrée menacé de mort", titra Nelli Kaprielian. Une idée me vint à l'esprit: peut-être Nelli avait-elle corrigé les épreuves d'"Eva", Simon ayant déjà été corrigé notamment par Alain Soral ("Anthologie des apparitions") et par votre serviteur pour "Jane Mansfield 1967".

       On rappellera que le grand styliste ne maîtrise pas (entre autres) la ponctuation et que nous ne sommes plus à l'époque du triomphe de Philippe Soller, époque Tel Quel, comme l'ont montré les rééditions des textes de Jean-Jacques Schuhl. 

     On esquissera un sourire ironique en voyant se croiser, sur le chemin des correcteurs, Alain Soral et Mathieu Pigasse.

      Toujours est-il que Simon Liberati, qui était exécré par les Inroks il n'y a pas si longtemps,  signe désormais régulièrement dans le magazine culturel.

      Parfois à tort et à travers : ainsi, Nelli Kaprielian lui confie la nécro d'Edwige, "la reine des punks", "lui qui l'a très bien connu".Simon (le fameux "filleul" d'Aragon) m'avait dit pendant trente ans qu'il avait été l'amant d'Edwige. Jusqu'au jour où il se mit en ménage avec Eva Ionesco, qui elle, avait eut une histoire avec Edwige. Comme nous prenions un verre tous les trois, Eva lâche à Simon qu'elle a parlé de lui au téléphone à Edwige, mais qu'Edwige dit ne pas connaître Simon. Crise de nerf de Simone.

     Simon, "qui a très bien connu Edwige",fera sa danse du ventre dans les colonnes des Inrocks, ils vivaient  sous le même toit, etc, etc...

Ce qui est bien avec les morts, c'est que ce sont des tombes.

      

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.