Communiqué de presse sur le climat politique à Anjouan

 

Communique de presse sur le climat politique à Anjouan

 

Le Parti Comores Alternatives (P.C.A) condamne fermement la dégradation du climat politique dans les trois îles Comoriennes indépendantes et libres, plus particulièrement les violences qui ont fait des victimes  à Anjouan.

 

Le Parti Comores Alternatives(P.C.A) condamne avec vigueur les événements  graves qui minent  le territoire de l’Union des Comores depuis plusieurs jours et invitent instamment toutes les parties impliquées  dans ces troubles à privilégier  la voie de dialogue pour restaurer la paix et la concorde nationale dans l’Union des Comores. .

 

Le Parti Comores Alternatives (P.C.A) appelle dans cette optique a une prise de conscience responsable des forces politiques de l’opposition nationale et de la société civile  comme acteurs incontournables du retour au calme et à la paix sur l’ensemble du territoire national.

 

Le Parti Comores Alternatives appelle  les Etats frères et voisins, la communauté de pays de l’Afrique de l’Est (CEA), plus particulièrement la Tanzanie, l’Union Africaine, les pays de la Conférence Islamique, l’Union Européenne  et les Nations unies à intervenir le plus rapidement possible afin d’éviter que plus de sang et la guerre civile aux Comores.     

Le 18/10/2018

                                                                    Président du Parti Comores  Alternatives  (P.C.A)

                        Said Ahmed Said Abdillah                                                                          

 

                                                                                                                                                                                                                            

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.