Le monde a l'endroit

Fête des morts à Ambositra © Julien Gongora
Fête des morts à Ambositra © Julien Gongora

 

 

Tout le monde s'est fait beau pour ce grand jour. Habits de lumières et bonnes résolutions. Pour cet instant exceptionnel on a rien fait comme d'habitude, c'est pas tous les jours. On a inversé les priorités, détourné les évidences et transformé les apparences. Les mots eux mêmes en ont eu le tournis tandis que les phrases perdaient le nord. La fête d'aujourd'hui aller durer toute la vie. Aujourd'hui on enterre la peur.

Finis les frissons au milieu de la nuit, les sueurs du lit, la peur n'est plus, on va pouvoir vivre, enfin.

Disparue cette petite boule qui avait fait son nid dans notre esprit. Cette inquiétude permanente qui nous empêchait de jouir pleinement de chaque instant. La peur est morte.

La mort de la peur, à moins que ce soit le contraire...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.