UN ASSASSINAT A BRETIGNOLLES - SUR - MER

La cote vendéenne en péril . La mise à mort déjà en action

Connaissez vous la station balnéaire de Brétignolles -sur -mer  ?

Une petite ville d'environ 4000 habitants située prés de Saint Gilles Croix de Vie 

pas très loin des Sables d'Olonnes .

Une station balnéaire familiale , ou chaque habitant ou vacancier  y trouve les bienfaits de la nature .

" Il y a le ciel , le soleil , et la mer "

 

Alors que sur toutes les cotes océanes  les communautés  de communes luttent

contre l'avancée des eaux .

Alors que nous avons en mémoire la catastrophe mortelle de la tempête xintia  ,

voilà que la Préfecture de Vendée , suivant la demande du Maire de Brétignolles

accepte la construction  d'UN PORT DE PLAISANCE !

Port de plaisance ou pourront appontés environ 900 bateaux .

Plutôt que de protéger l'environnement .

Plutôt que de  laisser la plage , les dunes , la forêt  ,aux habitants et vacanciers ( aux lapins)

les entreprises creusent  le bord de mer .

OUI  LE MASSACRE EST EN ROUTE 

AH !  les grandes promesses écologiques .!

AH !  La protection des sites naturels !

CE PORT .... POUR  QUI  ?   POUR QUOI  ?

Les opposants à ce projet ( déjà en chantier !!!) se sont réunis en fin de semaine dernière

pour manifester leur désaccord .

Faudra t'il  une nouvelle  révolte de citoyens CONSCIENTS pour stopper les assassins ? 

UNE NOUVELLE  ZONE   A  DEFENDRE !

 

Précisions :

Je ne suis pas Vendéen  ( seulement un ancien vacancier )

Je n'appartient à aucun mouvement écologique  .

Je pratique , autant que ce peut , le respect de l'environnement .

SAINE COLERE  CONTRE  LES HYPOCRITES !

Seulement informé  par la radio    ...... France Info .

Je crie mon dégoût des assassins  ! 

A QUI PROFITE LE CRIME  ?

 

MEDIAPART      ENQUETEZ        

MERCI.

 

Je pars à la  recherche  de quelles associations  pacifiques, non politisées

à aider .

MERCI   D'INFORMER AUTOUR DE VOUS   !

CORDIALEMENT .

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.