COURAGEUX SALTIMBANQUE

FIN ; MERCI Pour votre humanité .

IMPOSSIBLE  d'en écrire plus 

ADIEU MONSIEUR GUY BEDOS .

MERCI POUR VOTRE VIE  .

RESPECT POUR VOS COMBATS 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.