Rached Ghannouchi, le grand-gourou-président-fondateur du parti islamiste tunisien Ennahdha, le champion, aux yeux des puissances et de certains médias occidentaux, de l’islamisme qui se dit light, qui se déclare modéré, vient d’écrire, aujourd’hui 7 mars 2015 vers 19 heures, sur sa page Facebook *, ce qui suit :

ونحن نستعد للإحتفال باليوم العالمي للمرأة يسعدنا أن نضع بين أيديكم تقديم لكتاب المرأة بين القرآن وواقع المسلمين

accompagné d’une photo sur laquelle il est écrit un texte en arabe que l’on peut traduire par : 

« Comme nous nous préparons à célébrer la Journée internationale des femmes, nous sommes heureux de vous présenter [notre livre] "La femme entre le Coran et le vécu des musulmans"».

Cette phrase préparatoire est suivi par un lien de son site web** où l’on trouve, effectivement, une analyse très détaillée du dit livre qui débute par :

الكتاب الذي بين أيدينا هو أحد أهم مؤلفات الشيخ راشد الغنوشي

 que l’on peut traduire par :

« Ce livre constitue l’un des plus importants ouvrages du cheikh Rached Ghannouchi ».

Mais, cette analyse, si détaillée soit-elle, observe, curieusement, un silence radio intégral  sur un passage primordial de ce livre, passage où Rached Ghannouchi réduit la femme à un simple objet sexuel et dont un  facsimilé  est reproduit ci-dessous, à partir de la page Facebook Zawweli , suivi de sa traduction :

« La différence entre les deux sexes repose, essentiellement, sur les fonctionnalités sexuelles, et les spécificités de la femme tournent autour de ses fonctions sexuelles. Chaque spécificité de la femme a un lien avec sa fonction sexuelle ou est le résultat de cette fonction, essentielle chez la femme (...) et qui est le fondement de la nature féminine, alors que toute autre caractéristique reste secondaire, fluctuante, tout aussi fondamentale soit-elle»***(dixit Rached Ghannouchi, et non le Coran, comme on pourrait le croire, compte tenu du titre du livre !).

Monsieur Rached Ghannouchi, de grâce, ayez un peu de décence !

Vos phantasmes sur les femmes, on n’en veut pas ! Ni de votre islamisme light, ni de tout autre islamisme, d’ailleurs ! Le Peuple ne l’a-t-il pas nettement exprimé ?  


N.B. Étant donné que je fus, et le suis encore, interdit de commenter sur la page Facebook  de Rached Ghannouchi, j’ai publié ce billet sur plusieurs autres pages Facebook nahdhaouies, appartenant à des organisations, groupes ou personnalités politiques, où je ne suis pas encore interdit de publier, et cela, en espérant que cet article lui parvienne !


Salah HORCHANI

* https://www.facebook.com/rached.ghannoushi?fref=ts

** http://ar.rachedelghannouchi.com/ar/article/23/تقديم-كتاب-المرأة-بين-القرآن-الكريم-وواقع-المسلمين-للشيخ-راشد-الغنوشي/  

*** C’est la traduction du passage en question du dit livre de Rached Ghannouchi, et cela, à partir de son édition parue aux éditions Maghreb Center for Researches and Translation, London, 2001.

À l’attention des lecteurs arabophones : Le livre de Rached Ghannouchi dont est extraite cette citation peut être téléchargé à partir du lien suivant :

http://www.mediafire.com/?1vf093iy7jhpmfy

La citation elle-même se trouve à la page 50 dans la numérotation des pages du fichier PDF et à la page 54 dans celle du livre.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.