Photo Nilüfer Demir (Agence : Dogan Haber Ajansi).

 

Toi, petit ange, qui, désormais, là-haut ou quelque part, reposes en paix

Que la photo de ton menu corps, face contre le sable, inanimé,

Dans ton dernier sommeil, les lèvres violettes et les poumons inondés

Recroquevillé, la tête baignant dans l’écume des vagues et le ventre à l’air

Petit bonhomme, d’un t-shirt rouge et d’un short bleu, simplement habillé

Dans une posture presque fœtale, rejeté par la mer

Sans accessoires de sauvetage qui auraient pu t’aider à flotter

Découvert sur une plage turque au dernier mois de cet été

Pas très loin des corps inertes de ton frère Galip et de votre mère

Suite au naufrage où, de votre famille, n’a survécu que votre père

Que cette photo, petit ange, qui nous a tellement bouleversés

Puisse, à l’humanité, faire prendre conscience de votre calvaire

Et décider tous ceux qui sont épris de justice et de liberté

De s’unir contre les daech et assimilés, comme les «Frères»*

Y compris ceux qui se déclarent, soi-disant, islamistes modérés

Qui, en vérité, constituent leur antichambre, leur pépinière

Tous ont le même but : c’est d’imposer leur modèle de société**

Quitte à semer la terreur et l’horreur sur la planète entière

 

Dans tous les cas, l’Histoire distinguera l’avant Aylan de son après

Comme en témoignent ces réfugiés dont personne ne voulait guère

Qui, aujourd’hui, sont acceptés, recherchés et même choyés

En Allemagne, en Espagne, en France,…, en Angleterre

 

Merci, petit ange, qui, par ton martyre, as fait changer les idées

Et nous as rappelé que nous sommes tous enfants de cette terre

Que l’on soit Bouddhiste, Chrétien, juif, musulman,…, agnostique ou athée

Femme, homme, hétéro, homo, bi ou adepte de la vie solitaire

De la haute ou des bas-fonds, blanc, jaune, noir, métissé ou basané

L’une des règles qui doivent nous guider, c’est d’être avec l’autre solidaire

 

Salah HORCHANI

* Il s’agit des adeptes de l’Internationale islamiste connue sous le nom de Confrérie des Frères musulmans.

** Voir, à ce sujet, mon article intitulé «Monde musulman - "Le Fléau permanent"», paru sous le lien suivant :

http://blogs.mediapart.fr/blog/salah-horchani/270115/monde-musulman-le-fleau-permanent

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires


Les enfants représentent un réfugié sur quatre selon l'Unicef, soit 133 000 depuis le début de l'année, c'est 80% de plus qu'en 2014 :

http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/les-enfants-en-premiere-ligne-de-la-crise-des-refugies_1097475.html

 

Salah HORCHANI