Tunisie-Procès de la Honte, Acte III : Appel pour un Rassemblement

Appel pour un rassemblement de solidarité avec le Doyen Kazdaghli et pour la défense des libertés publiques et académiques devant le Tribunal de première instance de la Manouba

Le Professeur Habib Kazdaghli, doyen de la Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de la Manouba comparaît pour la troisième fois devant le Tribunal de première instance de la Manouba sur la base d’une accusation imaginaire, à la suite d’une plainte déposée par une étudiante niqabée qui a prétendu avoir été violentée par lui...après une intrusion dans son bureau en compagnie d’une seconde étudiante. Elles ont éparpillé ses documents administratifs et l’ont agressé en proférant des propos orduriers à son adresse, ce qui l’a obligé à quitter son bureau et à déposer une plainte auprès des services de sécurité.

Chaque comparution du doyen devant le tribunal a donné lieu à l’organisation d’un rassemblement pacifique au cours duquel les universitaires, les intellectuels, les étudiants et les différentes composantes de la société civile ont exprimé leur solidarité avec le Doyen, les enseignants, les artistes, les journalistes, objet lors de multiples occasions, de diverses formes de pressions et d’agressions verbales et physiques de la part de groupuscules politiques extrémistes qui utilisent la religion comme une couverture pour l’exercice du terrorisme intellectuel et physique.

Tout en saluant tous ceux qui ont exprimé leur solidarité avec le Doyen, soit par leur présence devant le tribunal, soit par le biais de la publication de manifestes et de pétitions de soutien en Tunisie et à l’étranger, les associations de la coalition de la société civile , signataires de cet appel, dénoncent les positions du pouvoir et particulièrement celles des ministères de l’enseignement supérieur, de la culture, de l’intérieur qui se sont caractérisées par l’indifférence au point qu’elles ont semblé parfois confondre l’agresseur et l’agressé.

Tout en réitérant leur condamnation de toutes les manifestations du fanatisme religieux et de la violence verbale et physique et leur attachement à la nécessité du respect des libertés publiques et académiques, ces associations appellent toutes les composantes de la société civile, les partis politiques, les syndicats et les personnalités à continuer à faire preuve de vigilance, à poursuivre la mobilisation et à exprimer à nouveau leur solidarité avec le Doyen Habib Kazdaghli et les universitaires en participant au rassemblement qui sera organisé le jeudi 15 novembre 2012 devant le Tribunal de première instance de la Manouba à 9 heures du matin ou à une date qui sera annoncée ultérieurement au cas où le 15 novembre serait un jour férié pour la célébration du jour de l’An musulman.

Associations signataires :

Association Tunisienne pour la défense des valeurs universitaires
Observatoire des Libertés académiques (FGESRS)
Forum universitaire tunisien
Syndicat des artistes plasticiens
Association Manifeste du 20 mars pour le développement et la démocratie
Association Femmes et Dignité Initiative citoyenne
Association tunisienne pour la citoyenneté
Association tunisienne de défense des libertés individuelles
Association de la citoyenneté et de la démocratie à Hammam Ghezaz
Association Touensa
Association bizertine pour le cinéma
Association Tunisienne pour le droit à la différence
Association Tunisienne pour la Transparence dans l’énergie et les Mines
Association Tunisienne des anciens prisonniers d’opinion
Notre enseignement
L’Observatoire des Libertés et des Politiques Culturelles
Association Libertés- Dignité -Egalité Hakam
L’Association Tunisienne Egalité et Parité
Doustourouna
Citoyenneté et Communication
Kolna Tounès
Vigilance et Egalité des chances
Centre de Tunis pour la Liberté de Presse
Ligue Tunisienne des Juristes
Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme
Association Tunisienne des Femmes Démocrates
LTADO
Lam Echaml
Conseil National pour les Libertés de Tunisie
Association UTIL
Conseil national indépendant pour l’information et la communication
Association des Femmes Tunisiennes pour la Recherche et le Développement
Coalition Femmes Tunisiennes pour la Citoyenneté et l’Egalité
Section Tunisienne d’Amnesty International
Comité de défense des valeurs universitaires, de l’autonomie institutionnelle, des libertés académiques et de soutien à la Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de la Manouba
L’Association Tunisienne contre la Torture
Union Générale Tunisienne du Travail
Union Nationale de la Femme
Association de Protection du Littoral Bordj Cedria
Mémoire de la Terre de Tunisie
Centre de Tunis pour la Justice Transitionnelle
Association Tunisienne pour l’Action Citoyenne
Association des avocates indépendantes
Association tunisienne pour le soutien des minorités

Note: 

Dans ce cadre, le lecteur  intéressé, qui souhaite suivre l’évolution de ce Procès de la Honte, est invité à consulter, régulièrement, l’Article suivant et ses Commentaires :

http://blogs.mediapart.fr/blog/salah-horchani/151012/proces-de-la-honte-democrates-tunisiens-d-ici-et-d-ailleurs-vos-sign

D’autre part, s’il souhaite avoir un Historique exhaustif des événements ayant conduit à ce triste Procès, événements présentés par ordre chronologique, il est invité à consulter mon Article (et ses 155 Commentaires, à ce jour) intitulé : " La nouvelle tendance du Ministère tunisien de l’Enseignement Supérieur ! ", se trouvant sur le Lien suivant

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/la-nouvelle-tendance-du-ministere-107454

Salah HORCHANI

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.