Non, Monsieur le Ministre Tunisien de l’Enseignement Supérieur, votre auto-promotion est contraire à l’Éthique Universitaire !

Traduction du Texte  Question-Réponse qui se trouve  sur la Photo

Q : Qui fut promu ? R : Moncef Ben Salem .

Q : Qui l’a promu ? R : Moncef Ben Salem .

Q : Qui a signé ? R : Moncef Ben Salem .

 

Suite aux réactions suscitées sur la Toile par l’auto-promotion de Moncef Ben Salem, Ministre Tunisien de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, au Grade de Professeur des Universités, voir, par exemple, le Lien

http://blogs.mediapart.fr/blog/salah-horchani/151212/moncef-ben-salem-ministre-tunisien-de-l-enseignement-superieur-s-aut

Monsieur Moncef Ben Salem ne cesse de déclarer à qui veut l’entendre, sur les ondes et sur les Journaux en Ligne,  que « la Procédure a été lancée avant même sa nomination en tant que Ministre et une fois en poste, il aurait tout fait pour la ralentir de peur de tomber dans ce genre de polémique sur conseils du Chef du Gouvernement » ; voir, par exemple, à ce sujet :

http://www.mosaiquefm.net/index/a/ActuDetail/Element/27608-Moncef-Ben-Salem-Officiellement-professeur-universitaire-depuis-le-1er-septembre-1987.html

et

http://www.webdo.tn/2012/12/15/le-ministre-de-lenseignement-superieur-rappele-a-lordre-par-un-nouveau-confrere/

 

La teneur et la forme d’une telle déclaration pourraient conduire le lecteur ou l’auditeur non initié à croire que le Jury qui a statué sur la demande de promotion de Moncef Ben Salem au grade de Professeur des Universités a été constitué « avant même sa nomination en tant que Ministre », autrement dit par son prédécesseur. L’objet de cet Article est de montrer, d’abord, que cela est faux, et, ensuite, que  le Dossier Scientifique  du Candidat-Ministre Moncef Ben Salem ne lui aurait pas permis, en 1987, d’être promu au Grade de Professeur  des Universités en Mathématiques.

À cet effet, je dois rappeler que je fus moi-même, à partir du début des années quatre-vingt et à plusieurs reprises, Membre ou Président  du  Jury de Passage au Grade de Professeur des Universités en Mathématique, Jury et Grade qui s’appellent, respectivement, officiellement, en Tunisie,  Commission Consultative et Grade de Professeur de l’Enseignement Supérieur. Au vu du Dossier Scientifique contenu dans la demande que le Candidat Moncef Ben Salem a présenté devant le Jury [qui a siégé, faut-il le souligner, au début de l’année 2012, i.e. , alors que le Candidat Moncef Ben Salem est déjà   Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique], Dossier que je connais parfaitement, puisque Moncef  Ben Salem et moi-même pratiquons la même Spécialité Mathématique (Mathématique Physique et Physique Théorique ) et Jury, rappelons-le, qui a été désigné par le Ministre Moncef Ben Salem, lui-même, tout au début de  sa nomination, avant même la formation de son Staff de Ministre, Jury qui a été spécialement constitué pour examiner la Candidature du Ministre-Candidat Moncef Ben Salem, je peux affirmer ici, solennellement, aujourd’hui, compte tenu des Critères que nous avions arrêtés, depuis le début des années quatre-vingt  pour octroyer un avis favorable à une telle Candidature, que ledit Dossier Scientifique  du Candidat-Ministre Moncef Ben Salem ne lui aurait pas permis, en 1987, d’être promu au Grade de Professeur  des Universités en Mathématiques.

Le plus grave et le plus significatif est que le Jury très spécial que le Ministre Moncef Ben Salem a concocté pour le Ministre-Candidat Moncef Ben Salem est  tellement spécial qu’il comporte deux Islamistes notoires, dont un membre fut son propre colistier pour les élections relatives à l’Assemblée Nationale Constituante ( du 23 octobre 2011, et ce, sur la Liste du Parti Islamiste Tunisien Ennahdha au Pouvoir, dans la Circonscription de Sfax 1), et trois Membres originaires de l’Université à laquelle est rattaché, administrativement, l’Universitaire Moncef Ben Salem, en soulignant que ce Jury comporte, en tout et pour tout, cinq Membres !

Voir à ce sujet mon Article intitulé " Trop c’est trop ! Monsieur Moncef Ben Salem, Ministre Tunisien de l’Enseignement Supérieur : Il est temps de partir ! " paru sur le Lien :

http://www.legrandsoir.info/trop-c-est-trop-monsieur-moncef-ben-salem-ministre-tunisien-de-l-enseignement-superieur-il-est-temps-de-partir.html

Salah HORCHANI

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.