Partisans d’Ennahdha en train de prier sur  l’avenue Habib Bourguiba, lors de ladite "Malyouniya"   [Crédit photo Lilia Weslaty |Nawaat], Photo montrant que la réalité est en deçà de "un manifestant par m2"

 

1. l’Appel à la " Malyouniya"  Islamiste

Depuis une semaine, le Site officiel d’Ennahdha (Parti Islamiste Tunisien au pouvoir), ses Pages Facebook, celles de ses dirigeants, partisans et sympathisants, ainsi que celles de ses satellites  ( dont le CPR, Parti du Président de la République, Moncef Marzouki, ex-militant de la Défense des Droits de l’Homme !), ont lancé et entretenu un Appel à une " Grandiose Marche Malyouniya qui devrait être la plus importante de l’Histoire de la Tunisie " (on appelle " Malyouniya" une manifestation comportant, au moins, un million de participants), pour le samedi 16 février 2013, et ce, officiellement, pour apporter, soi-disant, un  "soutien populaire à la légitimité [d’Ennahdha et de ses satellites] ", alors qu’en vérité, c'est, uniquement, pour faire oublier l’élan populaire et la marée humaine (réellement  Malyouniya, elle) des démocrates, lors des obsèques du regretté Chokri BELAÏD, le vendredi 8 février 2013 ; voir, à ce sujet, mon Article intitulé  "Tunisie-Funérailles de Chokri BELAÏD : Al Jazeera, Palme d’Or de la falsification journalistique ! " paru, entre autres,  sur le Lien :

http://www.legrandsoir.info/tunisie-funerailles-de-chokri-belaid-al-jazeera-palme-d-or-de-la-falsification-journalistique.html

C'est pour faire oublier, également, le fiasco total de leur première tentative représentée par la Manifestation du 9 février 2013, le lendemain de l’enterrement du regretté Chokri BELAÏD, en "soutien [soi-disant](bis) au Parti Islamiste Ennahdha qui a été la cible de toutes les accusations de la montée de la violence en Tunisie"; qui plus est, une Vidéo diffusée le lundi 11 février 2013, par la Chaine Attounissia tv, a montré qu'Ennahdha a payé des participants à cette Manifestation ; voir à ce sujet les deux Liens suivants :

a. " Nombre insignifiant de manifestants nahdhaouis à l’avenue Habib Bourguiba" :

http://www.businessnews.com.tn/Nombre-insignifiant-de-manifestants-nahdhaouis-%D8%A3%C2%A0-l%D8%A2%E2%80%99avenue-Habib-Bourguiba,520,36199,3

b. " Une vidéo « d’Attassiaa Massaan » montre des participants à la manifestation d’Ennahdha se faire payer" :

http://www.tuniscope.com/index.php/article/21351/actualites/societe/participants-manifestation-ennahdha-433722

 

2. Deux  extraits de la presse :

" Les chiffres publiés par le ministère de l’Intérieur font ressortir 16 mille manifestants aux alentours de 15h, et 60 mille vers la fin de la manifestation" ;

" De sa part, l’Agence France Presse (AFP) a estimé le nombre de manifestants à 15 mille. Chiffre partagé par beaucoup de médias".

Parmi ces manifestants figure la plupart des faucons islamistes dont 3G (Ghannochet le  Grand Gouro) et MBS (Mister Big Salafiste), alias Moncef  Ben Salem, le fameux Ministre (sursitaire) de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique qui s’est auto-promu Professeur des Universités.

 

3. Démonstration du  dit mensonge (d’après une idée de Sami Remadi)

La superficie de l’avenue Habib Bourguiba  à Tunis, de la statue Ibn Khaldoun à la Place du 14 janvier 2011, portion de l’avenue où a eu lieu ladite " Malyouniya", est d’environ 27.000 m2 (= 640m x 42m).

La règle appliquée généralement, par exemple en France, pour dénombrer le nombre de participants à une manifestation donnée est d’un participant  par m2, en moyenne.

Donc, le nombre moyen de manifestants que peut contenir cette portion de l’avenue Habib  Bourguiba s’élève à 27.000, et ce, en supposant que ladite avenue soit complètement nue : ni arbres, ni bac à fleurs, ni  terrasses de café,…Dans tous les cas, nous sommes loin des prétendus 60.000 du Ministère de l’Intérieur; malgré les moyens logistiques déployés, en particulier la mise à la disposition  des participants éventuels à ce rassemblement de moyens de transport gratuits, partant des quatre coins du pays.

Aussi, le souhait des Islamistes de réunir, au moins,  un million de sympathisants s’est transformé en un amer désenchantement  révélant leur vulnérabilité, sonnant le glas de leur capacité à mobiliser et amorçant la perte de la sympathie acquise, pendant les années de braise, auprès des couches populaires.   

 

4. Autre démonstration d’un Théorème déjà connu : {LPR, Salafistes} ⊂ Ennahdha

Énoncé autrement : les ensembles dénommés LPR (Ligue de Protection de la Révolution) et Salafistes sont contenus dans l'ensemble dénommé Ennahdha.

Démonstration : Voir la Photo ci-dessous (Source : Le Courrier de l'Atlas) , prise lors de ladite "Malyouniya", où figure, au premier plan, une Banderole de la LPR et, au second plan, le Drapeau, à dominance noire, des Salafistes, accouplé à cette Banderole !

 

 

Salah HORCHANI

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.