salah horchani
Professeur des universités (Mathématiques, Universités de Bourgogne et de Tunis)
Abonné·e de Mediapart

688 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 févr. 2013

Le Mensonge du Ministère Tunisien de l’Intérieur concernant la "Malyouniya" Islamiste du 16/02/2013

salah horchani
Professeur des universités (Mathématiques, Universités de Bourgogne et de Tunis)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Partisans d’Ennahdha en train de prier sur  l’avenue Habib Bourguiba, lors de ladite "Malyouniya"   [Crédit photo Lilia Weslaty |Nawaat], Photo montrant que la réalité est en deçà de "un manifestant par m2"

1. l’Appel à la " Malyouniya"  Islamiste

Depuis une semaine, le Site officiel d’Ennahdha (Parti Islamiste Tunisien au pouvoir), ses Pages Facebook, celles de ses dirigeants, partisans et sympathisants, ainsi que celles de ses satellites  ( dont le CPR, Parti du Président de la République, Moncef Marzouki, ex-militant de la Défense des Droits de l’Homme !), ont lancé et entretenu un Appel à une " Grandiose Marche Malyouniya qui devrait être la plus importante de l’Histoire de la Tunisie " (on appelle " Malyouniya" une manifestation comportant, au moins, un million de participants), pour le samedi 16 février 2013, et ce, officiellement, pour apporter, soi-disant, un  "soutien populaire à la légitimité [d’Ennahdha et de ses satellites] ", alors qu’en vérité, c'est, uniquement, pour faire oublier l’élan populaire et la marée humaine (réellement  Malyouniya, elle) des démocrates, lors des obsèques du regretté Chokri BELAÏD, le vendredi 8 février 2013 ; voir, à ce sujet, mon Article intitulé  "Tunisie-Funérailles de Chokri BELAÏD : Al Jazeera, Palme d’Or de la falsification journalistique ! " paru, entre autres,  sur le Lien :

http://www.legrandsoir.info/tunisie-funerailles-de-chokri-belaid-al-jazeera-palme-d-or-de-la-falsification-journalistique.html

C'est pour faire oublier, également, le fiasco total de leur première tentative représentée par la Manifestation du 9 février 2013, le lendemain de l’enterrement du regretté Chokri BELAÏD, en "soutien [soi-disant](bis) au Parti Islamiste Ennahdha qui a été la cible de toutes les accusations de la montée de la violence en Tunisie"; qui plus est, une Vidéo diffusée le lundi 11 février 2013, par la Chaine Attounissia tv, a montré qu'Ennahdha a payé des participants à cette Manifestation ; voir à ce sujet les deux Liens suivants :

a. " Nombre insignifiant de manifestants nahdhaouis à l’avenue Habib Bourguiba" :

http://www.businessnews.com.tn/Nombre-insignifiant-de-manifestants-nahdhaouis-%D8%A3%C2%A0-l%D8%A2%E2%80%99avenue-Habib-Bourguiba,520,36199,3

b. " Une vidéo « d’Attassiaa Massaan » montre des participants à la manifestation d’Ennahdha se faire payer" :

http://www.tuniscope.com/index.php/article/21351/actualites/societe/participants-manifestation-ennahdha-433722

2. Deux  extraits de la presse :

" Les chiffres publiés par le ministère de l’Intérieur font ressortir 16 mille manifestants aux alentours de 15h, et 60 mille vers la fin de la manifestation" ;

" De sa part, l’Agence France Presse (AFP) a estimé le nombre de manifestants à 15 mille. Chiffre partagé par beaucoup de médias".

Parmi ces manifestants figure la plupart des faucons islamistes dont 3G (Ghannochet le  Grand Gouro) et MBS (Mister Big Salafiste), alias Moncef  Ben Salem, le fameux Ministre (sursitaire) de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique qui s’est auto-promu Professeur des Universités.

3. Démonstration du  dit mensonge (d’après une idée de Sami Remadi)

La superficie de l’avenue Habib Bourguiba  à Tunis, de la statue Ibn Khaldoun à la Place du 14 janvier 2011, portion de l’avenue où a eu lieu ladite " Malyouniya", est d’environ 27.000 m2 (= 640m x 42m).

La règle appliquée généralement, par exemple en France, pour dénombrer le nombre de participants à une manifestation donnée est d’un participant  par m2, en moyenne.

Donc, le nombre moyen de manifestants que peut contenir cette portion de l’avenue Habib  Bourguiba s’élève à 27.000, et ce, en supposant que ladite avenue soit complètement nue : ni arbres, ni bac à fleurs, ni  terrasses de café,…Dans tous les cas, nous sommes loin des prétendus 60.000 du Ministère de l’Intérieur; malgré les moyens logistiques déployés, en particulier la mise à la disposition  des participants éventuels à ce rassemblement de moyens de transport gratuits, partant des quatre coins du pays.

Aussi, le souhait des Islamistes de réunir, au moins,  un million de sympathisants s’est transformé en un amer désenchantement  révélant leur vulnérabilité, sonnant le glas de leur capacité à mobiliser et amorçant la perte de la sympathie acquise, pendant les années de braise, auprès des couches populaires.   

4. Autre démonstration d’un Théorème déjà connu : {LPR, Salafistes} ⊂ Ennahdha
Énoncé autrement : les ensembles dénommés LPR (Ligue de Protection de la Révolution) et Salafistes sont contenus dans l'ensemble dénommé Ennahdha.

Démonstration : Voir la Photo ci-dessous (Source : Le Courrier de l'Atlas) , prise lors de ladite "Malyouniya", où figure, au premier plan, une Banderole de la LPR et, au second plan, le Drapeau, à dominance noire, des Salafistes, accouplé à cette Banderole !

Salah HORCHANI

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Économie
« Tout augmente, sauf nos salaires »
Des cortèges de travailleurs, de retraités et de lycéens ont défilé jeudi, jour de grève interprofessionnelle, avec le même mot d’ordre : l’augmentation générale des salaires et des pensions. Les syndicats ont recensé plus de 170 rassemblements. Reportage à Paris.
par James Gregoire et Khedidja Zerouali
Journal — Écologie
En finir avec le « pouvoir d’achat »
Face aux dérèglements climatiques, la capacité d’acheter des biens et des services est-elle encore un pouvoir ? Les pensées de la « subsistance » esquissent des pistes pour que le combat contre les inégalités et les violences du capitalisme ne se retourne pas contre le vivant. 
par Jade Lindgaard
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin
Journal
La grande colère des salariés d’EDF face à l’État
Ulcérés par la décision du gouvernement de faire payer à EDF la flambée des prix de l’électricité, plus de 42 % des salariés du groupe public ont suivi la grève de ce 26 janvier lancée par l’intersyndicale. Beaucoup redoutent que cette nouvelle attaque ne soit que les prémices d’un démantèlement du groupe, après l’élection présidentielle.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
Les crimes masculinistes (12-12)
Depuis une dizaine d'années, les crimes masculinistes augmentent de manière considérable. Cette évolution est principalement provoquée par une meilleure diffusion - et une meilleure réception - des théories MGTOW, mais surtout à l'émergence de la communauté des incels, ces deux courants radicalisant le discours misogyne de la manosphère.
par Marcuss
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
En Afghanistan, on décapite impunément les droits des femmes
Les Talibans viennent d’édicter l’interdiction de toute visibilité du visage féminin dans l’aire urbaine, même celle des mannequins exposés dans les commerces. Cette mesure augure mal pour l’avenir des droits de la population féminine, d’autant qu’elle accompagne l’évacuation forcée des femmes de l’espace public comme des institutions, établissements universitaires et scolaires de l’Afghanistan.
par Carol Mann
Billet de blog
« Je ne vois pas les sexes » ou la fausse naïveté bien-pensante
Grand défenseur de la division sexuée dans son livre, Emmanuel Todd affirme pourtant sur le plateau de France 5, « ne pas voir les sexes ». Après nous avoir assuré que nous devions rester à notre place de femelle Sapiens durant 400 (longues) pages, celui-ci affirme tout à coup être aveugle à la distinction des sexes lorsque des féministes le confrontent à sa misogynie…
par Léane Alestra