Le qatartourophile Abdelouadoud El Omrani (alias Abou- Hakim El Omrani) a menti : il s’est révélé être un agent du qatar

 

Note préliminaire 

Ce billet est la suite du billet intitulé « Un Commentaire au fameux article du qatarophile Abou- Hakim El Omrani (alias Abdelouadoud El Omrani )* » paru sur le lien suivant :

http://blogs.mediapart.fr/blog/salah-horchani/140513/un-commentaire-au-fameux-article-du-qatarophile-abou-hakim-el-omrani-alias-abdelouadoud-el-omran

Ledit fameux Article, intitulé « Et si le qatarisme était une bénédiction ? » et paru sur le lien :

http://www.agoravox.fr/actualites/article/et-si-le-qatarisme-etait-une-135541

est une réponse, en service probablement commandé,  à mon article intitulé « Le qatarisme, ce fléau qui nous menace ! Aujourd’hui, la Tunisie, et demain, qui sait, la France ! », paru sur le lien :

http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/le-qatarisme-ce-fleau-qui-nous-135242

 

I- Le mensonge

Notre qatartourophile Abdelouadoud  El Omrani  (alias  Abou- Hakim El Omrani)  a menti en affirmant : « je ne dépends “pécuniairement“ nullement du Qatar bien que j’y réside ».

1. Dans mon commentaire du dit fameux Article, référencé: HORCHANI Salah (---.---.---.189) 11 mai 12:03, j’ai écrit :

« Notre auteur est doublement qatarophile : idéologiquement et pécuniairement !

Quant à mon article qui a inspiré Abou- Hakim El Omrani (alias Abdelouadoud El Omrani, ou réciproquement), à savoir : Le qatarisme, ce fléau qui nous menace ! Aujourd’hui, la Tunisie, et demain, qui sait, la France !,  j’ai mis son lien sur les pages facebook de plusieurs sympathisants et dirigeants du CpR (dont celle de Moncef Marzouki, Président provisoire de la République Tunisienne), principalement, celles des plus qatarophiles parmi eux dont fait doublement partie Abou- Hakim El Omrani (alias Abdelouadoud El Omrani, ou réciproquement), doublement, dans le sens idéologiquement et pécuniairement ! ».

2. En réponse l’auteur, Abou- Hakim El Omrani (alias Abdelouadoud El Omrani, ou réciproquement), a répondu par son commentaire du dit fameux article, référencé : Abdelouadoud El Omrani(---.---.---.48) 11 mai 12:37  , où il a écrit : 

« Ce qu’il [Salah HORCHANI] avance est faux (…). Pécuniairement, je suis propriétaire d’une des meilleures boites de traduction du monde arabe dont je ne citerai pas le nom par respect des règles de ce forum qui interdisent la pub. Parmi mes clients il y a l’UNESCO, la CCI, quelques-uns des meilleurs musées et des meilleurs éditeurs du monde francophone et anglophone, je ne dépends « pécuniairement » nullement du Qatar bien que j’y réside ».

 

II-Démonstration du mensonge

1. a. Si l’on clique sur le lien suivant :

http://www.linkedin.com/pub/abdelouadoud-el-omrani/43/b75/47b

on tombe sur la page qui donne le  "profil Linkedin" succinct de Abou- Hakim El Omrani (alias Abdelouadoud El Omrani, ou réciproquement), où il est écrit, en tout et pour tout :

Abdelouadoud El Omrani

Translation Expert at Ministry of Culture, Arts & Heritage

Qatar/ Administration publique ”

1. b. Et si l’on est membre de Linkedin et l’on clique sur le lien :

Découvrez le profil complet de Abdelouadoud

qui se trouve sur cette page, on tombe sur les données  suivantes concernant notre qatartourophile :

“Entreprise actuelle: Ministry of Culture, Arts & Heritage

Compétences et expertise : Government“

 

2. Sur le lien ci-dessous

http://histoire-du-livre.blogspot.com/2011/02/le-bibliothecaire-en-intellectuel.html

notre qatartourophile signe :

Abdelouadoud El Omrani, Chef du Centre de Traduction
Ministère de la Culture, Doha, Qatar

 

3. Pour les arabophones : Les instants 0 : 25  à 0 : 40 et 3 : 28 à la fin  de la vidéo suivante

http://www.youtube.com/watch?v=kGp33PicTnE

confirment que Abdelouadoud  El Omrani  (alias  Abou- Hakim El Omrani) est, effectivement, un agent de Qatar.

 

III-Conclusion

Tout cela laisse supposer que son fameux Article a été écrit à la demande de ceux qui l’ont nommé Haut responsable au Ministère de la Culture qatari.

Ainsi l’on peut dire qu’avec Abdelouadoud  El Omrani  (alias  Abou- Hakim El Omrani) nait une nouvelle génération de  hasbaras  à la qatarienne,  à l’image des hasbaras israéliens ; voir, à ce sujet, mon article intitulé « Trilogie Israélienne : 1.  Les Hasbaras  pour les nuls ! », paru sur le lien suivant :

http://www.legrandsoir.info/Trilogie-Israelienne-1-Les-Hasbaras-pour-les-nuls.html

 

Salah HORCHANI

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.