salah horchani
Professeur des universités (Mathématiques, Universités de Bourgogne et de Tunis)
Abonné·e de Mediapart

688 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 déc. 2012

Une Chanson @ S.E. Rafik Ben Abdessalem, Ministre Tunisien des Affaires Étrangères

salah horchani
Professeur des universités (Mathématiques, Universités de Bourgogne et de Tunis)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

S.E. Rafik Ben Abdessalem (dit, aussi, Rafik Abdessalem ; dit, également, Rafik Bouchleka ou Rafik Bouchlaka ) allongé sur le sol du Palais des Expositions du Kram, chaussures enlevées, se reposant après une séance mouvementée du

9ème  Congrès  du Parti Islamiste Tunisien Ennahdha au pouvoir

(Le Kram 12-15 juillet 2012)

I- Rafik Ben Abdessalem  a déclaré, aujourd’hui 20 décembre 2012, à propos du Remaniement Ministériel projeté :

« Un Ministre est un Ministre. Un Secrétaire d’État est un  Secrétaire d’État. N’ayez pas peur ! »

http://www.youtube.com/watch?v=YF0bOu0eED8&feature=em-uploademail

Un Texte d’une Chanson Populaire Française que j’offre, à méditer, @ S.E. Rafik Ben Abdessalem,  pour  les veillées hivernales qui vont débuter demain et qui, en  cas de perte de portefeuille, seront certainement longues pour lui !

MONSIEUR DE LA PALISSE

Monsieur de la Palisse est mort
Est mort devant Pavie
Un quart d'heure avant sa mort
Il était encore en vie

Regretté de ses soldats
Il mourut digne d'envie
Et le jour de son trépas
Fut le dernier de sa vie

Il mourut le vendredi
Le dernier jour de son âge
S'il fut mort le samedi
Il eut vécu davantage

De l'inventeur du raisin
Il révérait la mémoire
Et pour bien goûter le vin
Jugeait qu'il fallait en boire

Il épousa, ce dit-on
Une vertueuse dame
S'il avait vécu garçon
Il n'aurait pas eu de femme

Il en fut toujours chéri
Elle n'était point jalouse
Sitôt qu'il fut son mari
Elle devint son épouse

Il passa près de huit ans
Avec elle fort à l'aise
Il eut jusqu'à huit enfants
C'était la moitié de seize

On dit que dans ses amours
Il fut caressé de belles
Qui le suivirent toujours
Tant qu'il marcha devant elles

Il brillait comme un soleil
Sa chevelure était blonde
Il n'eut pas eu son pareil
S'il eut été seul au monde

Il eut des talents divers
Même on assure une chose
Quand il écrivait des vers
Qu'il n'écrivait pas en prose

Il voyageait volontiers
Courant par tout le royaume
Quand il était à Poitiers
Il n'était pas à Vendôme

Un jour il fut assigné
Devant un juge ordinaire
S'il eut été condamné
Il eut perdu son affaire

Monsieur de la Palisse est mort
Est mort devant Pavie
Un quart d'heure avant sa mort
Il était encore en vie

II-Pour aller plus loin, à l’attention du lecteur non averti

Nous devons aussi  à S.E. Rafik Ben Abdessalem  d’autres Perles parmi lesquelles on peut citer :

1.Des cadavres en état de décès” dans le large de Lampedusa ; Rafik Ben Abdessalem  se réjouit de  ”l’absence ” de morts lors des événements de l’Ambassade Américaine à Tunis.

2. Et, encore, Les Etats des Seychelles ; “L’Ambassade de Tunisie à Palerme“ ; La longueur des côtes maritimes tunisiennes est égale à, environ,  500 km“, alors, qu’en réalité, elle est égale à, environ, trois fois plus ; Sur sa page Facebook, Rafik Ben Abdessalem a indiqué se trouver dans  “ la Capitale Turque Istanbulpour participer au Congrès des Amis de la Syrie : étonnant pour un Ministre des Affaires Étrangères !

3. Sans oublier : “Le Gouvernement actuel est le plus grand dans l’histoire de la Tunisie“ !

4. Et, pour terminer, la Cerise sur le gâteau :

D’après Rafik  Ben Abdessalem, Al-Ǧah̩iz̩ (الجاحظ), écrivain et encyclopédiste arabe (776-867 après J.-C.), serait l’auteur d’un verset du Coran : époustouflant pour un Cadre Historique Supérieur Islamiste !, qui plus est, il fut, aux dires de son Curriculum Vitae officiel, chercheur visiteur au Centre des Recherches Islamiques à Oxford !

Sources

http://www.mosaiquefm.net/index/a/ActuDetail/Element/19207-Rafik-Abdessalem-fait-encore-parler-de-lui.html

http://www.tunisienumerique.com/tunisie-rafik-abdessalem-etats-des-seychelles/157796

http://www.businessnews.com.tn/Rafik-Abdessalem-se-r%C4%86%C2%A9jouit-de-%C4%80%C2%AB-l%C4%80%E2%80%99absence-%C4%80%C2%BB-de-morts-lors-des-%C4%86%C2%A9v%C4%86%C2%A9nements-de-l%C4%80%E2%80%99ambassade-US,520,33995,3

http://www.tunisienumerique.com/des-ressortisants-tunisiens-au-qatar-donnent-une-lecon-magitrale-a-rafik-abdessalem/112966

Salah HORCHANI

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal — Justice
À Rennes, la justice malmenée
En pleine mobilisation du monde judiciaire, des magistrats rennais racontent leurs désillusions et leurs regrets face à leurs propres insuffisances. Cernés par les priorités contradictoires, ils examinent chaque dossier en gardant un œil sur la montre. 
par Camille Polloni
Journal
Hôpital : « On prêche dans le désert, personne ne nous entend »
Les hospitaliers ont, une fois encore, tenté d’alerter sur les fermetures de lits, de services d’urgence, la dégradation continue des conditions de travail, leur épuisement et la qualité des soins menacée. Mais leurs manifestations, partout en France samedi, sont restées clairsemées.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Valérie Pécresse, l’espoir inattendu de la droite
La présidente de la région Île-de-France a remporté le second tour du congrès organisé par Les Républicains, en devançant nettement Éric Ciotti. Désormais candidate de son camp, elle devra résoudre l’équation de son positionnement face à Emmanuel Macron.
par Ilyes Ramdani
Journal — Extrême droite
Chez Éric Zemmour, un fascisme empreint de néolibéralisme
Le candidat d’extrême droite ne manque aucune occasion de fustiger le libéralisme. Mais les liens entre sa vision du monde et la pensée historique du néolibéralisme, à commencer par celle de Hayek, sont évidents.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
Ah, « Le passé » !
Dans « Le passé », Julien Gosselin circule pour la première fois dans l’œuvre d’un écrivain d’un autre temps, le russe Léonid Andréïev. Il s’y sent bien, les comédiens fidèles de sa compagnie aussi, le théâtre tire grand profit des 4h30 de ce voyage dans ses malles aérées d’aujourd’hui.Aaaaah!
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
J'aurais dû m'appeler Aïcha VS Corinne, chronique de l'assimilation en milieu hostile
« J’aurai dû m’appeler Aïcha » est le titre de la conférence gesticulée de Nadège De Vaulx. Elle y porte un regard sur les questions d’identité, de racisme à travers son expérience de vie ! Je propose d'en présenter les grands traits, et à l’appui d’éléments de contexte de pointer les réalités et les travers du fameux « modèle républicain d’intégration ».
par mustapha boudjemai
Billet de blog
Sénèque juste avant la fin du monde (ou presque)
Vincent Menjou-Cortès et le collectif Salut Martine s'emparent des tragédies de Sénèque qu'ils propulsent dans le futur, à la veille de la fin du monde pour conter par bribes un huis clos dans lequel quatre personnages reclus n’en finissent pas d’attendre la mort. « L'injustice des rêves », farce d'anticipation à l’issue inévitablement tragique, observe le monde s'entretuer.
par guillaume lasserre