Tunisie – Avortement de Carthage II * : Y’en a marre du déjà vu !

Lâimage contient peut-être : 2 personnes, lunettes

C’est ainsi que ceux que nous avons élus gouvernent
Devant les fauteuils et les portefeuilles, ils se prosternent
Mais, quand on leur dit «la patrie avant le parti», ils hibernent
Sur le «comment se répartir entre eux le gâteau», ils gibernent
Entre opportunisme, arrogance et mensonge, ils alternent
Leurs ego, népotisme et manque d’altruisme nous consternent
Ceux-là mêmes qui ont placé notre morale en berne
Ce ne sont que des apprentis-politicards subalternes
Qui, avec leur chamailleries et chakchoukas internes
Et en l’absence d’une réaction de notre part, ferme,
Risquent de faire avorter notre Révolution, à terme
Et enterrer à jamais notre rêve d’une Tunisie moderne
Y’en a marre de tous ces politiques chez qui l’inaptitude germe
Qui, en matière de morale et d'éthique, sont la rouge lanterne
Y’en a marre de ce feuilleton de Carthage et sa gouverne ! **

Salah HORCHANI

* http://www.jeuneafrique.com/563248/politique/tunisie-chahed-or-not-chahed/

https://www.huffpostmaghreb.com/entry/ce-que-vous-devez-retenir-du-discours-du-chef-du-gouvernement-youssef-chahed

** Excepté ce dernier vers, ce poème est extrait d’un poème sur Carthage I, paru sous le lien suivant :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/300716/tunisie-le-vaudeville-de-la-legislature-execution-du-gouvernement-essid

avec qui il forme un tout, mutatis mutandis.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.