Sam La Touch
Âne à temps plein
Abonné·e de Mediapart

278 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 juin 2013

Sam La Touch
Âne à temps plein
Abonné·e de Mediapart

SARIN: Fabius, Hollande et Al-Qaïda en Syrie

Sam La Touch
Âne à temps plein
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Formidable Fabius sur France 2 ! Il nous a refait le coup de Colin Powell avec sa fiole irakienne brandie à l'ONU.  Il a brandi des analyses virtuelles réalisées dans les laboratoires du ministère de la défense à la TV en disant qu'il avait envoyé ses analyses à l'ONU. A la manoeuvre c'était Pujadas (alias Jaja) cette fois qui officiait en déroulant le tapis rouge de la communication du MAE. Ce soir au JT de France 2 c'était donc la minute du gouvernement. Fafa l'air humble et l'oeil mi-clos y est allé de sa rengaine anti-Assad. Il a accusé la Syrie d'utiliser du gaz sarin. Des études du ministère de la Défense montreraient que le recueil des fioles de deux journalistes du Monde (qui officient donc pour la Défense) recueillis en Syrie contiendraient du gaz sarin. Jaja a glissé un discret couplet quasi inaudible sur la suspiction d'utilisation de gaz chez les rebelles mais n'a nullement développé. Pour cause, satanic Assad est dans l'oeil du cyclone atlantiste. Tremblez Syriens, la cavalerie arrive et vous allez morfler (cf. Irak, Libye, Afghanistan, Somalie...) ! Que ne ferait-on pas au nom de la Démocratie ?
Voici des sources qui attestent de l'utilisation de gaz sarin par les rebelles syriens soutenus et armés par le gouvernement français :
1. Carla del Ponte, membre de la Commission d'enquête internationale indépendante de l'ONU, avait déclaré sur la base de témoignages qu'il y avait des "soupçons forts et concrets mais pas encore de preuves incontestables" de l'utilisation du gaz sarin par les rebelles.
2. La police turque a découvert 2 kilos de gaz sarin en Turquie chez des rebelles syriens se revendiquant d'al-Qaïda : les rebelles islamistes d'al-Nosra. (Lire mon précédent billet sur ce sujet :  Al-Qaïda soutenu par l'OTAN en Syrie détient du gaz sarin (Zaman)  ).
3. Les autorités irakiennes ont découvert des cellules d'Al-Qaïda cherchant à produire du gaz sarin et du gaz moutarde à Baghdad.
Skynews 01.06.13 Iraq Smashes Al Qaeda 'Poison Gas Cell'  : "Authorities in Iraq say they have uncovered an al Qaeda cell working to produce poison gas at two locations in Baghdad for future attacks both home and abroad. Mohamed al Askari, spokesman for Iraq's defence ministry, said five suspects had been detained over the construction of two facilities in the capital to produce sarin and mustard gas, using instructions from another al Qaeda group..."
4. Xinhuanet  L'armée syrienne capture des bouteilles de gaz sarin dans un raid contre un repaire de rebelles à Hama
Bien sûr, Jaja n'aimant pas le principe des contradictoires n'en a soufflé mot à son invité le laissant dérouler sa propagande pour le temps de cerveau disponible mis à disposition de la communication belliqueuse du MAE. Fafa a continué à charge contre le satanic Assad sans souffler mot des informations attestant de l'utilisation de gaz sarin chez ses ex-amis d'Al-Qaïda en Syrie. Pour Fafa et son ami "fraise des bois", il faudrait intervenir en Syrie pour renforcer la paix et la voie militaire pourrait être envisagée si nécessaire. "Toutes les options sont sur la table... Cela veut dire qu'il peut y avoir ou bien on décide de pas réagir ou bien on décide de réagir de façon armée par rapport à la où est produit le gaz, là où est détenu le gaz, là où est stocké le gaz..."
Sacré Fafa, lui qui a soutenu pendant des mois le groupe de rebelle syrien d'Al-Nosra se revendiquant d'Al-Qaïda les qualifiant lui-même de valeureux "résistant", il a du retourner sa veste et les qualifier de "terroristes" après le coup de sifflet lancé par son maître Obama qui, la mort dans l'âme face aux exactions croissantes de ce groupe, a décrit Al-Nosra comme une organisation terroriste. Soit un virage à 180°. De la résistance au terrorisme, la marge est étroite. Entre-temps, Fafa, poussé par "fraise des bois", avait fredonné sa rengaine pro-Al-Qaïda à l'ONU pour défendre la réputation de ce groupe fortement implanté au sein de la rebellion syrienne. 
"Le Conseil de sécurité de l'ONU a ajouté vendredi 31 mai les rebelles syriens du front djihadiste Al-Nosra à sa liste d'organisations qu'il considère comme terroristes et qui sont sujettes à des sanctions, en raison de leurs liens avec Al-Qaïda. La France et le Royaume-Uni ont poussé à mettre Al-Nosra sur cette liste, après avoir bloqué une demande en ce sens du gouvernement syrien." (Le Monde 31.05.13). 
Les va-t-en guerre ont tapis rouge sur la chaîne Nazionale ! De la Propagande ?
Quelques billets sur ce sujet :
Nouvelle saisie de gaz sarin chez les rebelles syriens soutenus par l'OTAN ? (Xinhua)
Al-Qaïda soutenu par l'OTAN en Syrie détient du gaz sarin (Zaman)
L’UE soutient Al-Qaïda en Syrie et lève l'embargo sur les armes
Le saviez-vous ? L’UE financerait Al-Qaïda en Syrie (The Guardian)

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Comment le gouvernement veut rattraper le retard français
Dans un contexte de risque élevé de tension sur le réseau électrique cet hiver, l’Assemblée nationale examine, à partir du lundi 5 décembre, le projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire en France.
par Mickaël Correia
Journal — Asie et Océanie
Rentrer ou pas à Futaba, près de Fukushima : le dilemme des anciens habitants
La dernière des 11 municipalités évacuées en 2011 à proximité de la centrale nucléaire de Fukushima accueille de nouveau des habitants sur 10 % de son territoire. La levée de l’interdiction de résidence, présentée comme un pas vers la reconstruction, ne déclenche pas l’enthousiasme.
par Johann Fleuri
Journal
Les enjeux d’un second procès à hauts risques pour l’ancien président
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert seront rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Fil d'actualités
La présidence des Républicains se jouera lors d’un second tour
Éric Ciotti, tenant d’une ligne droitière, et Bruno Retailleau, représentant l’aile conservatrice et libérale du parti, se sont qualifiés dimanche pour le second tour de l’élection du président des Républicains, a annoncé dimanche la présidente par intérim du parti Annie Genevard.
par Agence France-Presse

La sélection du Club

Billet de blog
L’électricité, un bien commun dans les mains du marché
Le 29 août dernier, le sénateur communiste Fabien Gay laisse exploser sa colère sur la libéralisation du marché de l’électricité : « Ce sont des requins et dès qu’ils peuvent se goinfrer, ils le font sur notre dos ! ». Cette scène témoigne d’une colère partagée par bon nombre de citoyens. Comment un bien commun se retrouve aux mains du marché ?
par maxime.tallant
Billet de blog
Les coupures d'électricité non ciblées, ce sont les inégalités aggravées
Le gouvernement prévoit de possibles coupures d'électricité cet hiver : j'ai vraiment hâte de voir comment seront justifiées l'annulation de trains et la fermeture d'écoles pendant que les remontées mécaniques de Megève ou Courchevel continueront à fonctionner. Non ciblées sur les activités « non essentielles », ces coupures d'électricité pourraient aggraver les inégalités.
par Maxime Combes
Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Nationalisation d’EDF : un atout pour la France ?
Le jeudi 24 novembre, c’est dans un contexte bien particulier que le nouveau PDG d’EDF Luc Rémont prend ses fonctions. De lourds dossiers sont sur la table : renationalisation du groupe, relance du parc nucléaire et des renouvelables, négociation avec Bruxelles sur les règles du marché de l’électricité et gestion de la production avant les trois mois d’hiver.
par Bernard Drouère