Sam La Touch
Âne à temps plein
Abonné·e de Mediapart

278 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 juil. 2013

Sam La Touch
Âne à temps plein
Abonné·e de Mediapart

Syrie : vers une intervention militaire atlantiste ? (chronique n°6)

Sam La Touch
Âne à temps plein
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La deuxième phase de la guerre en Syrie semble se tramer dans les coulisses. Devant les échecs de leurs amis rebelles dont la grande majorité se réclame d'Al-Qaïda, devant l'effondrement des coalitions islamistes turco-égypto-qatariennes, devant l'impuissance d'Israël a mené la guerre seule contre le régime de Bacher el-assad, devant l'inefficacité des forces atlantistes à armer les rebelles islamistes (The Global and Mail Britain rules out arming Syrian rebels, expects Assad to survive: sources), devant leur incapacité à trouver des rebelles en quantité suffisante ne se réclamant pas d'Al-Qaïda (World Tribune Administration’s Syria problem: U.S. can’t find non-Al Qaida rebels), devant les combats intrinsèques qui déchirent la rebellion notamment les combats récents entre kurdes syriens et al-qaïdistes pour le contrôle des puits de pétrole (The Gobal and Mail Syrian Kurds battle al-Qaeda-linked Islamists for control of oil fields) il semble que l'on se prépare dans les coulisses, au plus haut niveau au sein des milieux atlantistes, à intervenir directement sur le mode colonial qui a prévalu en Irak, en Afghanistan ou au Mali.
Ainsi le chef de l'armée britanique a déclaré que le seul moyen de destituer Assad et d'aider ses amis israéliens serait d'intervenir militairement directement (Business Insider UK ARMY CHIEF: Invading Syria Would Be The Only Way To Topple Assad). Pendant que ses amis islamo-rebelles d'Al-Qaïda propose de créer un Etat islamiste dans le nord de la Syrie, Netanyahou envisage de renforcer leur armement (Haaretz Israel tones down opposition to Western arming of Syrian rebels) tandis que les USA proposeraient aussi d'intervenir militairement en Syrie à travers des frappes chirurgicales en violation du conseil de sécurité de l'ONU : Le général Martin Dempsey, chef d'état-major des armées a dit que le gouvernement Obama délibérait afin de savoir s'il devait ou non utiliser la force brutale de l'armée en Syrie, durant une audition sénatoriale Jeudi matin. (AP Dempsey says US considering use of force in Syria; RT US preparing for military action in Syria, top US general says).
En clair tout ce petit monde aimerait bien faire un remake en Syrie de la destruction atlantiste de la Libye en bombardant tous azimuths et en intervenant aussi au sol. On attend donc la réaction russe et chinoise pour se prononcer sur l'évolution que va prendre la guerre atlantiste en Syrie
A suivre ...
Lire aussi chez La Touch
- Syrie: Les rebelles affament la population civile d’Alep (chronique n°5) 
- Syrie: utilisation de gaz sarin par les rebelles (source Russe)
- Syrie: chroniques de la guerre menée par les forces atlantistes : rien ne va plus pour les rebelles (chronique n°4)
- Syrie: chroniques de la guerre menée par l'OTAN (3)
- Syrie, chroniques de la guerre menée par les forces atlantistes (2) : pas de pardon pour les salauds (ONU)
- Syrie: chroniques de la guerre menée par l'OTAN (1)

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte