Pari éco-responsable et solidaire de Cédric Herrou

Si Cédric Herrou fait de nouveau parler de lui, ce n'est pas dû à sa lutte judiciaire acharnée en tant que défenseur des migrants mais bien à la concrétisation d'un projet encore plein d'humanité, la première communauté agricole bio Emmaüs.

 

Figure emblématique de l'aide aux migrants, Cédric Herrou met à disposition ses terres  dans la Vallée de La Roya non plus seulement comme lieu d'asile mais comme source de travail et d'épanouissement.

Hébergeant  des migrants depuis un long moment ( plus de 2500 migrants accueillis depuis 2015) au sein de cabanes financées par de généreux donateurs à travers l'association Défends Ta Citoyenneté, il s'est avéré indispensable de leur offrir la possibilité de s'occuper et travailler, ils ne sont plus que six aujourd'hui.

Ce sont cinq hectares de son exploitation agricole que Cédric Herrou met à disposition.

Dans une réelle démarche d'autonomisation, la mise en place de cette première communauté agricole biologique a donc pu voir le jour notamment avec l'aide d'Emmaüs.

" Emmaüs correspond à nos valeurs"  déclare Cédric Herrou.

Ces migrants hébergés sont devenus les compagnons de cette communauté paysanne qui leur permet d’avoir une activité rémunératrice et une vie sociale digne. Ce sont donc des olives, des fraises, des tomates, des herbes et encore d'autres cultures biologiques qui sont cultivées par "les compagnons " encadrés par les bénévoles de l'association DTC.

Ces produits sont ensuite proposés à la vente par des distributeurs bio et des épiceries comme "la petite épicerie Saorge " , qui affiche fièrement son nouvel arrivage de fraises et de tomates sur sa page Facebook.

"Cette cohésion sociale nous a permis de nous mobiliser face à ce drame qu'est la migration (...) nous avons développé le travail de la terre pour créer ensemble et apprendre à apprendre(...) Emmaüs Roya veut montrer qu'il est possible d'apporter des réponses croisées aux problématiques d'environnement et d'exclusion sociale"Extrait du communiqué de Cédric Herrou ,Président de l'association Emmaüs Roya(anciennement Défends Ta citoyenneté) du 8 août 2019.

Cette communauté agricole est désormais ouverte à d’autres personnes en situation d’exclusion, en plus des migrants afin de favoriser une mixité.

Une démarche humaine et éco-responsable applaudie par beaucoup à travers les réseaux sociaux qui laisse présager un bel avenir à ce modèle.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.