Carnet de confinent - Jour 32 : Sensations faites paroles

"Forme japonaise de poésie permettant de noter les émotions, le moment qui passe et qui émerveille ou qui étonne. C'est une forme très concise, dix-sept syllabes en trois vers (5-7-5)."

Jour 32 : "Le petit oiseau va sortir", clic, clac ; le haïku  me fait penser à la photographie qui capte un instant et fige une sensation. On y ressent la nature même d'un sentiment, on y voit un paysage de saison. Pourtant, cette petite forme poétique alimente aussi de belles réflexions. Je me surprends à lire et relire mes haïkus préférés très souvent, je ne m'en lasse pas.

 

"Pour celui qui part
Pour celui qui reste -
Deux automnes."

Yosa Buson

                                                                                           

 



Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.