Pour sauver l'Algerie, "décideurs pilleurs"... Partez !

Un grand bravo à Médiapart à l’origine de cette initiative qui est de réunir un plateau aussi riche et diversifié par la représentation de Musulmans, Chrétiens et Juifs Algériens dont le dénominateur commun est simplement l’amour de l’Algérie. Cette rencontre plaide pour un rapprochement entre deux peuples que je qualifierai de frères ennemis. Combien de personnes se retrouvent avec l’arrière train entre deux chaises à cause de cette discorde historique ? Le nombre de personnes dont l’un des géniteurs est issu d’une des deux rives ou qui ont la double nationalité sont bien nombreuses. Arrêtons cette hypocrisie qui consiste à nous voiler la face. L’Algérie qui utilise des binationaux dans le sport surtout par faute de formation locale et la France qui ne parle des Algériens que quand cela l’arrange. Des équipes nationales Algériennes ont vu le jour dans des sports encore inconnus en Algérie par exemple le hockey sur glace et le rugby. « Décideurs sans vergogne » vous avez essayé de faire de nous des Arabes, ca ne nous a pas réussi, faire de nous des Français non plus ne nous réussira pas parceque nos ancêtres ne sont pas gaulois. Nous sommes simplement Algériens d’origine Berbère avec des diversités religieuses à majorité Musulmane, pour qu’il n’y ait aucune récupération ni d'amalgames qualifions nous de Berbères laïques tout simplement. Comme la France est composé de Bretons, Normands, Auvergnats, Corses, Antillais, Européens, Africains, Américains. Soyons Berbères, peut être différents comme tous d'ailleurs mais Français malgré tout. L’autre jour j’entendais d’une oreille distraite fabuler jean marie le pen sur un média audio qui disait à chaque fois qu’il entendait parler d’un fait divers, il était commis par un Français d’origine… J’aurai voulu lui répondre qu’on est tous originaires de quelque part et qu’il valait mieux ne pas chercher à approfondir la recherche pour le bien de tous. Essayons plutôt de faire table rase du passé et prenons un nouveau départ. Commençons par pardonner aux harkis en leur permettant de rentrer en Algérie parce qu’ils ne seront jamais Français à part entière surtout que la majorité d’entre eux vient du monde rural et a choisi la France que parceque celle-ci leur proposait une solde, c’est un autre débat encore. Vu que la France reste malgré tout notre premier partenaire commercial, l’Algerie devrait lui proposer un partenariat. Nous avec nos ressources naturelles et eux la maitrise de nombreuses technologies, cela pourrait être une issue de secours pour les binationaux qui peinent à trouver un emploi. On devrait trouver un terrain d’entente bénéfique aux deux parties. Nos « décideurs de pacotilles » verraient cela d’un mauvais œil vu qu’ils sont plus nationalistes que tout le monde (wataniyines). Il est vrai qu’il est difficile de raisonner ainsi après les événements que Monsieur René Vauthier relate dans l’un de ses films, les enfumages, les emmurages, la déportation (1871) dans le pacifique d’insurgés Algériens, le 8 mai 45, le 20 aout 55 et récemment quand l’Algerie était dans le creux de la vague lors du mandat du Président Mohamed Boudiaf (Allah yerahmou). Ce dernier demanda un rééchelonnement de notre dette, se fut un non catégorique de la France seule l’Italie nous accorda son aide ne l’oublions surtout pas. Il faut savoir pardonner mais ne jamais oublier d’autant plus que les Sarkozy, Copé, Guéant, Hortefeux, Nadine Morano qui n’est pas raciste car sa meilleure amie est Tchadienne encore plus noire qu’un Arabe (dites moi qu’on rêve parceque venant de la part d’une ex ministre d’une puissance mondiale dont le slogan est égalité, liberté, fraternité c’est gravement grave) ne sont plus là.

 Ils sont enfin partis pour ne plus revenir j’espère en parlant de la droite Française qui se croit obligée d’épouser les thèses de l’extrême droite pour rester au pouvoir. On est conscient que maintenant c’est « la gauche caviar Mitterrandiste » qui dirigera la France et que malheureusement dans l’équipe de Messieurs Hollande et Montebourg figurent des anciens de la banque Rotschild initiatrice de la fameuse loi du même nom et appelée en France loi Pompidou (1973) vu qu’il a été lui-même directeur général France de cet établissement financier. Loi qui est appliquée jusqu’à présent et qui fait mal à beaucoup de pays dans le monde. Ce n’est pas le moment de faire la fine bouche, on a guère le choix. Cela m’étonnerait fort que la situation soit pire que celle qui nous est imposée par nos « monarques républicains » et puis je ne parle que d’un simple partenariat qui arrangerait les deux parties et pas d’une prise de pouvoir. Il me semble qu’il est préférable d’établir un partenariat avec le Président Hollande que « Sarko & Co ». Pour le bien de ce pays, des générations futures prenons un nouveau départ avec la France qui saura j’espère corriger ses erreurs, son attitude hautaine, son arrogance légendaire. Je suis sûr que nos « monarques républicains » auront peur que leur incompétence et leurs magouilles ne soient mises à nu et s’opposeront farouchement à cette proposition en me traitant avec toutes les personnes qui partagent mon avis d’adyanes tâa adakhel wal kharedj (ennemis de l’intérieur et de l’extérieur).

 Un ami travaillant au Qatar m’a raconté un fait qui m’a laissé bouche bée. On ne donne pas la nationalité Qatari à un étranger, on la lui prête seulement le temps d’une carrière si la personne est sportive puis on la lui retire. Ca revient à dire : tu es là pour ramener des titres sportifs au Qatar, rien d’autre et j’en passe. Vous sentez vous proches de ces gens là ?            

Pendant ce temps notre Algérie agonise après avoir hurlé, crié sa détresse à force d’être violentée, pillée, saccagée maintenant elle c’est tue et dort d’un profond sommeil qui semble plus être un coma. Elle est là étendue sous un soleil radieux qui met en évidence son teint halé. Son corps caressé par une douce brise marine respire la mer méditerranée. Sa robe de lumière ou ce qu’il en reste sur laquelle se reflètent les rayons d’un soleil lumineux brillant de mille feux mais elle meurtrie par des siècles de pillage, de violence et de mensonges savoure ce cours moment appelé le repos du guerrier dans notre cas celui de la guerrière. Comme dans les contes de fées, elle attend sans doute le baiser sur le front de l’un de ses fidèles enfants venu la venger enfin de ces siècles de batailles acharnées qui reprendront un jour car elle a compris que tel est son destin cela dure depuis des siècles et ça continue encore. Ce qu’il restait de sa robe de lumière maintenant en lambeaux laissant entrevoir un sein maternel qui a nourri tant de ses enfants aujourd’hui absents. Seuls ses enfants illégitimes sont là tels des charognards à lorgner sur son corps dénudé avec de sombres idées incestueuses. Vous comprenez sans doutes que ces enfants illégitimes sont en fait ces « décideurs de l’ombre » qui au gré des vents, de leur humeur et de ce que ca leur rapporte surtout, parient sur le sort de ce pauvre peuple qu’ils essayent de façonner à leur image c'est-à-dire sans repères. Non môssieur Karim djoudi « gardien du temple » le peuple est loin d’avoir oublié vos exactions honteuses cela demeurera toujours enfouis au plus profond de notre être. On reviendra un jour sauver notre territoire, pays, tribu, nation ou houma (au gré de l’imaginaire comme dit Gad el Maleh) l’Algérie des mains de ces charognard que sont nos «vautours de gestionnaires » et l’Algérie se relèvera saine et sauve peut être moins riche mais beaucoup plus sereine et ira de l’avant malgré tout.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.