Droit de vote des étrangers encore une promesse non tenu

François Hollande avait promis le droit de vote aux étrangers, il fait la déchéance de la nationalité allez comprendre ....

Partie du programme de François Mitterrand en 1981, mais le président socialiste y avait finalement renoncé, car le Sénat de droite aurait bloqué le texte. En 2000, le premier ministre, Lionel Jospin renonce pour les mêmes raisons  à transférer au Sénat un texte qui avait été adopté par l'Assemblée nationale.

Cela s’appelle un enterrement en grande pompe.

Plus que jamais, exigeons la convocation d’une Assemblée constituante pour une 6ème République pour permettre également d’accorder enfin le droit de vote et d’éligibilité des résident-e-s étranger-e-s aux élections locales !

 

promesse-1 promesse-1

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.