Ma vision de l'intégration en France

En cette nouvelle année 2016, je souhaite revenir sur les attentats de 2015,  pour essayer de comprendre  pourquoi ces jeunes, très souvent de double nationalité comme moi, changent-ils de bord ?

Je pense qu'il y a eu des ratés dans l'éducation et la culture, pour l'intégration des étrangers, 

lorsque nos parents sont arrivés de Tunisie, d'Algérie ou du Maroc, pour travailler dans les secteurs comme le bâtiment, dont les Français ne voulaient pas.

Quelle réponse pouvons-nous apporter à ces jeunes en perte d'identité, souvent traités de sale arabe en France ou de sale Français dans le pays d'origine de leurs parents ?

Le gouvernement pense-t-il réellement que la déchéance de nationalité pourra dissuader les apprentis terroristes de passer à l'acte ?

Peut-être vaudrait-il mieux utiliser des outils d'intégration tels que le sport, le cinéma, la peinture etc, afin de les aider à découvrir qui ils sont véritablement.

Je ne peux comprendre cette haine contre le pays qui nous a vu naitre, aidé, élevé ! Je me sent doublement blessé.

 

   Soyons courageux

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.