BEAU DERRICK

29 octobre 2009

 

L effondrement du cours du pétrole aura même emporté dans sa chute notre inspecteur d'outre Rhin favori : Derrick.

Sa disparition vaut bien une minute de silence lui qui nous en offrit des centaines !

Adieu violences aveugles, cascades , pétarades, érotisme torride et suspense insoutenable qui nous sortaient de notre torpeur post prandiale.

Ce sont tous les anesthésistes de France et d 'Allemagne qui sont en deuil aujourd'hui !

Adieu Derrick !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.