JOYEUX NOEL

Si, ce pauvre petit juif de Galilée ressuscitait en ce mois de décembre d’ hyper consumérisme honoré par un père Noël paganisé chargé de jeux vidéos apologie de violences , de parfums luxueux si éloignés des senteurs originelles de l’étable   , de chocolats , de foies gras , chapons et autres truffes destinés à déliter les différends familiaux face à des restos du cœur , allégorie de l auberge de la nativité de l' Homme dans toute sa dignité restante .... Eh bien ce petit juif de Bethlehem s’adresserait à son Père et lui dirait :« papa c'est ça ton œuvre ? … »

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.