députés dépitants

A l’  heure où le gouvernement saigne les français jusqu’à les amputer  rétroactivement de leurs heures supplémentaires et ce, sans aucun préavis préélectoral  , les élus PS du Palais Bourbon refusent toute contribution à l’effort de guerre national en s’ auto exonérant fiscalement de leurs 72000 euros annuels de frais parlementaires … deniers du contribuable !

Ca n’est plus une niche fiscale mais une fosse aux ours! Voilà qui renvoie le déjeuner du Fouquet’s de Nicolas Sarkozy à un modeste déjeuner sur l’herbe…

Ces « Charité bien ordonnée commence par soi même » ou «  donne moi ta montre et je t’indiquerai l’heure » feront les choux gras des extrêmes …

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.