le conte grimé

L’  histoire de cette petite marchande d’allumettes Léonarda sentait donc le soufre et aura rapidement tari nos torrents de larmes …

Ce  conte  « grimé » par l’ instrumentalisation sans vergogne d’un père de famille douteux  ,à la ligne rouge directement branchée sur l’Elysée aura affaibli et stigmatisé un peu plus les vrais nécessiteux de l’ immigration et surtout , surtout  mis à genou le Président de la cinquième puissance mondiale !   Pendant ce temps là , Marine , la fille de Pierrette remplit  en sourdine son pot au lait crémeux, coiffant  HOLLANDE  de la  peau d’âne de l ‘hésitation  politique …

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.