Interpellation et expulsion d'un étudiant marocain, scolarisé en france depuis 2002.

Rassemblés à l'appel de la Coordination des sans-papiers de Paris, environ 1.500 travailleurs en situation irrégulière ont défilé samedi à Paris pour réclamer leurs régularisations. Soutenus par des personnalités comme les actrices Juliette Binoche, Josiane Balasko et l'humoriste Guy Bedos, ils ont partis du XVIIIe arrondissement, dans le nord de la capitale et ont pris la direction du palais de l'Elysée. Disparitions soutient cette initiative et vous livre un nouveau récit d’une interpellation en France d’un sans papiers.Mai 2008. Taoufik a 21 ans, il est lycéen en bac professionnel dans un lycée de Malakoff. Il est en France depuis 2002, son père y a travaillé pendant plus de quarante ans.Arrêté par la police le 6 mai "après un repas d'anniversaire un peu trop arrosé", il purge une condamnation à deux mois de prison, à l'issue de laquelle il est aussitôt transféré en centre de rétention, puis expulsé vers le Maroc le 28 août 2008.Ses amis ont créé un comité de soutien (http://www.taoufik-doit-revenir.com) pour demander son retour. Au bout de 7 mois, la mobilisation a payé. Taoufik est rentré en France le 21 avril 2009.

http://www.disparitions.eu/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.