Putain, cinq ans !

A cours de munitions, Manu fait feu de tout bois

Cinq ans pour reconstruire. Le maître des horloges a parlé. Jupiter qui s'apparente de plus en plus à Cronos (  le papa du précédent, celui qui bouffait ses gosses donc ), a fixé le point sur la ligne d'horizon qui n'est pas la ligne bleue des Vosges mais le délai imparti aux travailleurs et architectes pour la reconstruction de Notre-Dame.

Dans " Astérix et Cléopatre " , cette dernière somme Numérobis ( brave constructeur qui n'a rien demandé ) d'édifier un palais pour épater son amoureux qui n'est rien d'autre que Jules César himself. L'enjeu est de taille : Jules a mis en doute les capacités des Egyptiens a se hisser à la hauteur de leurs ancêtres. Ce goujat a même susurré qu'ils seraient un peu dégénérés...

Quel affront ! Numérobis aura 60 jours pour faire l'impensable et renvoyer Jules à Rome, la queue entre les jambes...

On ne sait si Macron jettera les ouvriers aux crocodiles du zoo de Vincennes si ceux-ci échouent pour les délais impartis. Notons que contrairement à la belle, il ne recouvrira personne d'or en cas de réussite. Que voulez vous, les caisses sont vides et pour l'instant, il s'agit de trouver un moyen pour ratisser plus encore les chômeurs, les fonctionnaires et les retraités.

On nous a seriné que notre Président était un élève de P Ricoeur et le voici plagiant une BD qui a enchanté notre enfance...

Pauvre Manu, pauvre Minus. Ton costume est trop grand et tu en es indigne...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.