Born to lose

Après avoir échoué dans le domaine des châteaux pour qui ma précédente candidature n'était sûrement pas à la hauteur, je persévère dans ma motivation à trouver un travail en postulant dans le domaine du BtoB pour un poste de Chargée de Succès Clients.

Voici l'annonce.

Offre de stage Succès Clients pour OuiFlash Offre de stage Succès Clients pour OuiFlash

Madame, Monsieur,

Actuellement membre de l’équipe Echec Emploi, je vous adresse ma candidature pour rejoindre votre équipe Succès Client, d’abord parce que j’en ai marre de perdre, mais aussi parce que votre équipe semble payer plus cher que la mienne. En effet, le salaire de 800 à 1000 euros que vous proposez est bien supérieur à celui de 480 euros que je reçois de la part de la CAF pour mon RSA, et qu’il me faut en plus batailler pour le garder lors de rendez-vous obligatoires au Centre Communal d’Action Sociale où je dois jurer, la main sur le contrat social d’insertion, que je m’engage à trouver un travail d’ici cet été. Ce qui, vous en conviendrez, est une situation bien plus contraignante que de travailler chez vous car vous ne semblez pas, sauf erreur de ma part, proposer des rendez-vous chez l’assistante sociale pour prolonger la rémunération. Bien que j’ignore encore les modalités de changement d’équipe en cours d’année scolaire, je vous envoie toutefois ma candidature qui, je l’espère, retiendra toute votre attention.

Etant plutôt naturellement attirée par le fait de gagner, je suis fatiguée de me battre dans mon équipe composée pour la plupart de nuls et de feignants, qui en plus coûtent un pognon de dingue selon une formule que j’ai vue l’autre jour à la télé alors que je mangeais un yaourt et des chips, mon unique repas du soir. Je vous avoue que cette molesse caractéristique du chômage ne me convient plus ces dernières années, et il s’agit là de ma principale motivation dans ma démarche de changement d’équipe. Votre énergie et votre enthousiasme m’attirent particulièrement, même si je dois vous l’avouer, je ne comprends pas tous les mots que vous employez, étant habituée au langage négatif de mon équipe de perdants. Ainsi, le OuiFlash de votre appareil photo doit correspondre au simple flash, mais avec une indication positive marquée par le Oui qui encourage certainement à prendre la meilleure photo dans les meilleures conditions de travail ? Je trouve que c’est une façon agréable de motiver les troupes que de mettre des Oui devant les mots, et il est d’ailleurs prouvé par les techniques de PNL (Programmation Neuro-Linguistique, à ne pas confondre avec PLN, qui veut dire Pour Les Nuls) que l’enregistrement d’une image mentale positive associée à un geste développe les compétences de manière durable. J’ai aussi OuiRemarqué que vous mettez certains mots en MAJUSCULES, ce qui est beaucoup plus agréable que les tendances de mon équipe à mettre les mots entre PARENTHESES (ce qui dénote un manque d’assurance caractéristique du OuiChômage, du fait de la sensation de se sentir nul et donc soi-même entre parenthèses, quelque part).

Concernant les fabuleuses qualités que vous attendez de OuiMoi, je pense que le simple fait de vouloir quitter l’équipe Echec Emploi est un argument valable pour OuiM’embaucher, dans la mesure où je ne me considère plus comme une perdante et que je suis enfin déterminée à trouver du OuiTravail, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Par ailleurs, étant titulaire d’un diplôme d’études théâtrales, j’excelle dans le BtoB or Not to Be, avec une spécialisation dans le Not to Be cependant, de par mes expériences récurrentes de chômage longue durée, sans domicile fixe qui plus est. Quant à jongler toute la journée entre les échanges téléphoniques et les emails, mon auto-formation en arts de la rue effectuée dans le cadre de mes habitations en tente Quechua à force de ne pas trouver de logement correspond tout à fait au profil que vous recherchez (je peux aussi cracher du feu, mais j'imagine que vos bureaux disposent de détecteurs de fumée). A cela s’ajoutent mes compétences de OuiTravail en équipe, de OuiCréativité, de Ouifi, Ouibus, et de Oui-Oui d’une manière générale, que j’ai souvent lu avec des enfants lors de nombreux baby-sitting.

Sachez pour finir que face à tant de professionnalisme et de compétences de ma part malgré mon origine de perdante, je ne comprendrais pas que vous refusiez ma candidature. Je l’ai d’ailleurs relue plusieurs fois pour corriger les fautes et ajouter des passages, et je la trouve moi-même complètement géniale, ce qui dénote une fois de plus mes capacités positives à me sentir gagnante en toutes circonstances. En réponse au Mantra que vous proposez en exemple (Il n'y a que des solutions, il n'y a pas de problèmes!), voici mon Mantra personnel à moi, celui qui perdure à l'épreuve des journées, qui guide et renouvelle sans cesse mes motivations : Il n’y a pas d’offres d’emploi, il n’y a que des offres de stage!

Dans l’attente de ma convocation pour un entretien dans vos bureaux sous réserve d’un financement du billet de train de votre part car n’habitant pas du tout à Paris mais plutôt en Bretagne, je vous prie d’agréer mes OuiSalutations distinguées. 

Sara Fistole.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.