Sarah Faro
Multiples
Abonné·e de Mediapart

17 Billets

1 Éditions

Billet de blog 14 oct. 2010

Sarah Faro
Multiples
Abonné·e de Mediapart

MERCI MEDIAPART! ou comment s'inventer partie pour mieux jauger.(ah ah )

Sarah Faro
Multiples
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Oui, merci!

Comment réagir autrement à la publication en une de votre comptage farfelu ?

Merci de jeter un tel discrédit sur la police.

En effet, avec une méthode de clowns, des moyens dérisoires, un amateurisme exceptionnel (vous admettez n'avoir jamais "compté"avant ce jour), des localisations farfelues (dont une se révèlera inexploitable), un sous-effectif consternant vous parvenez, à peu près, aux mêmes chiffres que la police qui dispose d'hélicoptères, de moyens de comptage sophistiqués, d'une expérience fort longue en la matière, d'analystes et ne manque certainement pas de bras ni d'yeux pour compter.

Mais alors...soit, les chiffres sont réels et pas besoin de moyens pour compter, puisque des amateurs font presqu'aussi bien. C'est un splendide plaidoyer pour une réaffectation immédiate des deniers publics dévolus au compatge des manifestants.
Autre corrolaire de cette hypothèse, vos chiffres sont le reflet de la réalité et la police non plus ne ment pas et le gouvernement non plus ne triche pas, seuls les syndicats gonflent à loisir des chiffres pourtant simples à obtenir, puisque votre fine équipe, y parvient. Dans ce cas, j'utiliserais un autre mot en titre, commençant par la même lettre ceci dit. (On me glisse en coulisses que la méthode n'est pas vraiment farfelue en fait, et qu'il y a pas mal de méthode dérrière tout ça, quasi du pro en fait mais pas vendu comme tel, ah!)

Soit, comme un certain syndicat de police, le fait savoir: les chiffres transmis par la police n'ont rien à voir avec ceux transmis par le pouvoir. Dans ce cas, dommage pour vous, mais ouf pour la police qui justifie ses moyens, parce qu'en fait elle sait compter c'est juste qu'on nous ment.Vous ne savez donc pas compter, normal ceci dit.

Edit 10h55 (après la douche, oui, je sais, j'ai trainé ce matin..): On ne peut pas être juge et partie, c'est aussi simple que ça.

En tentant de jauger le nombre des manifestants, Mediapart a joué le rôle d'une des parties qu'il tenter de juger: les forces de l'ordre comptent, les syndicats comptent et sur ce coup Médiapart (comme d'autres organes de presse) a compté. Chacun son rôle.

Faire le boulot des autres, d'accord mais la question des moyens se pose. Syndicats et forces de l'ordre en ont à foison, l'équipe de Mediapart était minuscule.

Il aurait été plus probant de dilligenter une équipe indépendante de professionnels,rompus à l'exercice, pour opérer le comptage. Et ensuite, de juger ses résultat, de les comparer et de faire un vrai bon boulot.

Là, c'est bâclé, c'est un péché d'orgueil (on peut bien le faire,on a pris l'avis de deux spécialistes) et une confusion des genres. Dilligenter une équipe de pros aurait été un véritable acte de journalisme indépendant, l'idée est bonne bien entendu, la réalisation ne l'est pas. On ne s'improvise pas journaliste, on ne s'improvise pas compteur-spécialiste-des-rassemblements-de-masse.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Viols, tortures et disparitions forcées : en Iran, dans le labyrinthe de la répression
Pour les familles, l’incarcération ou la disparition d’un proche signifie souvent le début d’une longue recherche pour savoir qui le détient et son lieu de détention. Le célèbre rappeur Toomaj, dont on était sans nouvelles, risque d’être condamné à mort.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Outre-mer
Karine Lebon, députée : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
La parlementaire de gauche réunionnaise dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Loi « anti-squat » : le gouvernement se laisse déborder sur sa droite
En dépit de la fronde des associations de mal-logés et l’opposition de la gauche, l’Assemblée a adopté la proposition de loi sur la « protection des logements de l’occupation illicite » à l’issue d’un débat où le texte a été durci par une alliance Renaissance-Les Républicains-Rassemblement national.
par Lucie Delaporte
Journal — Asie et Océanie
Après les inondations, les traumatismes de la population du Pakistan
Depuis 2010, des chercheurs se sont intéressés aux effets dévastateurs des catastrophes naturelles, comme les inondations, sur la santé mentale des populations affectées au Pakistan. Un phénomène « à ne surtout pas prendre à la légère », alerte Asma Humayun, chercheuse et psychiatre à Islamabad.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
La baguette inscrite au patrimoine immatériel de l'humanité
La baguette (de pain) française vient d’être reconnue par l’UNESCO comme faisant partie du patrimoine immatériel de l’humanité : un petit pain pour la France, un grand pas pour l’humanité !
par Bruno Painvin
Billet de blog
Pesticides et gras du bide
Gros ventre, panse,  brioche,  abdos Kro, bide... Autant de douceurs littéraires nous permettant de décrire l'excès de graisse visible au niveau de notre ventre ! Si sa présence peut être due à une sédentarité excessive, une forme d'obésité ou encore à une mauvaise alimentation, peut-être que les pesticides n'y sont pas non plus étrangers... Que nous dit un article récent à ce sujet ?
par Le Vagalâme
Billet de blog
Et pan ! sur la baguette française qui entre à l’Unesco
L’Unesco s’est-elle faite berner par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française ? Les nutritionnistes tombent du ciel. Et le pape de la recherche sur le pain, l’Américain Steven Kaplan s’étouffe à l’annonce de ce classement qu’il juge comme une « effroyable régression ». (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel