Sur un Air de Campagne (31)

Nous cherchons tous le Graal, pourquoi ça fait si mal ? (Je vais encore me faire appeler Arthur...)

La Morlaisienne

Santangelo

Un Chevalier chenu sur son hongre de jai

Cavalaient à bon train oncques gare de Morlaix

Il croisa Damoiselle à la robe de moire

Dans son sac il avait l'ensemble de l'armoire

 

Elle le hèla de loin faisant mine perdue

Il s'arrêta bonne poire sur le bord du talus

Elle le tomba à terre de sa monture tout beau

C'était elle qu'il avait vue dans le rétro

 

Le Chevalier ruiné sur cheval pas couillu

Revint chez lui penaud cacher son cœur à nu

Damoiselle suivait une ortie à la main

A ce jeu les Bretons sont fins et très malins

 

Jolie Dame qu'avez à me poursuivre

Je m'enfuyais au loin avec mon cheval train

Vous me piquez d'orties mes fers sont en cuivre

Attention à vos yeux je piquerai la main

 

« - Fabula

Fabulette

Fabliau

Le tableau

 

- Historia

Historiette

Histoire

Dans le tiroir »

 

Mon beau Prince soumis je ne veux pas d'armoire

J'irai sur mon baudet jusqu'à grand Ikéa

Je choisis le tableau j'aime les fabliaux

Boulettes petits pains et me voilà chez moi

 

Elle n'aura pas d'armoire malgré ses armoiries

Il n'aura pas d'histoires malgré ses conneries

Une maîtresse-femme devenue une amie

Un gueux trop cultivé enfin dans un bon lit

 

Chez le père il alla trouver cheval entier

Chez la mère elle alla chercher la bonne clef

Ils accrochèrent tableau dessus tête de lit

Depuis toujours les poètes en avaient fait ainsi

 

Ils ne feraient jamais le lit d'aucun parti

Elle pleurera beaucoup quand il sera parti

Du chrétien pas à trois pas le tout en partie

La politique les rois leur brisaient les parties

 

 

 

Saul Santangelo des Reg

(Plus de chansons ici : https://soundcloud.com/santangelosaul)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.