s.bafoil
Abonné·e de Mediapart

3 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 avr. 2020

la vengeance du gouvernement sur le covid... et les grévistes

s.bafoil
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Donc, si je comprends bien, la vengeance est très basse...
Les infirmiers, soignants, pompiers font un an de grève pour des raisons sérieuses, donc on les envoie soigner une pandémie à poil, sans matériel ni compensation...
Les profs ont fait des journées-actions grève pour nos enfants et notre avenir depuis plusieurs mois, donc ils doivent retourner travailler, à poil (eux aussi!) et dans des lieux confinés...
Les gens dans des situations précaires se mobilisent tous les samedis pour dénoncer des injustices, donc après avoir expliqué à quel point c'est important de rester chez soi, ce gouvernement leur dit "cool, relax, on te débarrasse de tes gosses, comme ça, tu peux retourner trimer, parce que, c'est pas que, mais tes allocs et ton salaire de misère, on va pas te le prendre en charge!"
Donc, on va renvoyer les gamins, premiers vecteurs et transmetteurs de virus, s'entasser dans les transports scolaires, se tasser dans les entrées, les cours, les salles de classe... bien partager leurs microbes, entre eux, avec les profs, les personnels d'établissements, et bien évidemment, ramener ce cadeau aux parents.... Haaa, mais y a le masque que-tout-le-monde-aura... vous avez déjà vu des ados? vous pensez vraiment qu'ils vont mettre leur masque, et le garder, dans le bus, dans la cour, dans les salles? Y'a que les boutonneux qui le garderont quand le spot de trop sera sur le bout du nez! (Enfin une utilité, penseront-ils....) Et puis, il fera trop chaud pour conserver un "alien" sur le visage..... en 2 heures, il sera foutu (le masque, hein!!)
"les conditions sanitaires seront respectées"... Heu, bien sûr, les murs, on peut toujours essayer de les pousser pour éloigner les tables les unes des autres... ou un élève sur deux reste dans le couloir??? A la cantine, non plus 2 heures de services, mais 4, pour respecter les distances sanitaires??? Et pour le transport, la compagnie de bus mettra aimablement 2 bus à dispo au lieu de 1 pour qu'ils ne soient pas assis les uns (sur) à côté des autres???
Tout est fait à l'envers... au lieu de fermer ces lieux de propagation, le sinistre ministre a laissé le temps au virus de se propager, avant d'être dans l'urgence contredit et que tout ferme.... et là, ce sont les premiers à rouvrir??? Pour que papa et maman puisse retourner bosser, s'entasser dans les transports en commun, et gagner leur pitance.... quitte à tomber malade, et transmettre allègrement cette saloperie.....Non mais what the fuck???
En revanche, les restaurants, les bars, les hôtels, pour eux que dalle, niet, que tchi, walou, po'd'zob...... après le "restez chez vous", voila le "restez fermé vous pourriez contaminer"... la relance de l'économie est primordiale pour le pays contrairement à la santé, donc on va se passer de vous, car "vous donneriez des envies de vacances à tous ces petits travailleurs, contents d'y retourner après avoir été enfermés, et qui vont vite y aller comme de bons petits moutons et surtout, se passer d'été"...
C'est vrai que les restaurants ne peuvent pas dresser une table sur deux? les bars ne peuvent pas s'organiser pour éloigner les places? les gens dans les hôtels, c'est connu, ont des chambres communiquantes?!?!
Bien sûr que si, mais il ne faut PAS donner envie au peuple d'être en vacances... il faut travailler plus pour relancer, il faut oublier les vacances et les jours fériés, s’asseoir sur les 35 heures et en redemander....
On peut s'entasser dans le métro, les bus, mais le quotidien ne saurait être allégé par des festivités... pas de festival, juste le travail!!! Et les entrepreneurs du spectacle, rien à faire, ils ne rapportent pas de sous sonnants, juste de l'air!
Elle est là, la basse vengeance.... on fait trimer ceux qui se sont battus pour travailler dans des conditions décentes. On renvoie travailler dans des conditions exécrables ceux qui l'ont ouvert... on permet aux premiers de cordée de rester en sécurité, chez eux, mais ceux "qui ne sont rien" peuvent aller se mettre en danger...
Allez, petits soldats, en marche, et au pas!!!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Guerre d’Algérie : la parole aux héritiers
Elles et ils sont petits-fils et petites-filles d’indépendantiste, d’appelé, de harki, de pieds-noirs, de juifs d’Algérie, de militant à l’OAS. 
par Rachida El Azzouzi et Khedidja Zerouali
Journal — Économie
Chaos dans les aéroports : le symptôme d’une crise profonde
Alors que les salariés d’Aéroports de Paris entrent en grève, les délais et les annulations dans les aéroports devraient accompagner les voyageurs cet été. Une situation qui est le fruit des impasses d’un modèle dans lequel ce secteur s’est enfermé. 
par Romaric Godin
Journal
Paris rapatrie 16 mères ex-membres de l’État islamique et 35 mineurs détenus en Syrie
La France récupère 51 de ses ressortissants qui étaient détenus dans un camp du nord-est de la Syrie depuis la chute de Daech. Uniquement des femmes, anciennes membres du groupe terroriste et leurs enfants, dont sept orphelins.
par Céline Martelet, Hussam Hammoud et Noé Pignède
Journal — Violences sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset est visé par une plainte pour harcèlement sexuel
La vidéaste Clothilde Chamussy, de la chaîne « Passé sauvage », accuse l’animateur de « DirtyBiology » de harcèlement sexuel. Il est mis en cause par sept autres femmes pour violences psychologiques, sexistes et sexuelles. Il « conteste totalement les accusations » relayées à son encontre.
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux

La sélection du Club

Billet de blog
par Fred Sochard
Billet de blog
Voilà comment Jupiter a foudroyé Jupiter !
Emmanuel Macron a sans doute retenu la leçon de Phèdre selon laquelle « Jupiter nous a chargé de deux besaces : l’une, remplie de nos fautes, qu’il a placée sur le dos ; l’autre contenant celles d’autrui, qu’il a pendue devant » : les siennes, il les a semées et les sème encore …
par paul report
Billet de blog
Macron triomphe au Palais Garnier
Depuis sa réélection à la présidence de la République, Emmanuel Macron est plongé dans une profonde mélancolie. La perte de majorité absolue à l’Assemblée nationale n’a rien arrangé. Au point qu’il est question d’un « homme en fuite ». Et s’il s’était réfugié, juste à côté, au Palais Garnier ?
par Paul Alliès
Billet de blog
RN-LREM : Après le flirt, bientôt un enfant ?
Rassemblement national et Marcheurs ! flirtent juste, pour l’instant. Mais bientôt, ils feront un enfant. Bientôt, le système y verra son issue de secours. Bientôt, se dessinera la fusion du projet « national-autoritaire » et « euro-libéral ». Comment y répondrons-nous ?
par Ruffin François