schmilblick 2015
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 janv. 2021

schmilblick 2015
Abonné·e de Mediapart

commentaire à l'article " crise d'atténuation, crise d'adaptation "

les historiens ont montré que ce sont des moments où le fascisme peut prospérer, quand un ordre établi fait face à quelque chose qui ressemble à une dégradation des piliers de notre société. C’est ce dont pourrait se satisfaire l’extrême droite.

schmilblick 2015
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

 ET dire que dans une commission démocratie que je ne nommerai pas, les piliers gardiens de leur démocratie refusaient le terme de fascisme face aux régressions démocratiques que la majorité vivait, tout juste acceptaient-ils  le terme de fascisant....................

Si l'extrême droite se satisfait de ce fascisme rampant, cela signifie qu'il y a aussi un basculement majoritaire vers sa politique ( droite centriste, socialiste d'apparât inclus, droite traditionnelle et peut-être communiste nationaliste et sexiste, égocentrés, etc) ; Car leur abandon  des politiques démocratiques économiques keynésiennes humanistes équitables en font des complices conscients pour les élus et inconscients pour ceux ou celles à qui l'on ne donnait pas de pouvoir de décisions collectifs pour des raisons conservatrices et d'auto-protection de leur classe au détriment de répartitions équitables et face aux transformations de la composition de la société auxquelles ils résistaient davantage qu'ils ne pensaient  s'adapter en ne  prévoyant pas une configuration alternative à celle de l'hyperconsommation et à la valorisation unique de la numérisation. l'intelligentsia oligarchique et+ la hiérarchie intermédiaire dont faisaient  partie les syndicats majoritaires devrait aussi arrêter de freiner des 4 fers pour mettre en place un système démocratique de proximité ( avec participation aux argumentations et aux décisions de vote de manière égalitaire )pour tous et toutes quand il s'agit des biens essentiels et des droits fondamentaux de tous et toutes, même sur les lieux de travail ou dans les organisations associatives. Nous en sommes aujourd'hui en fait à un apparat embourgeoisé et hiérarchique de démocratie réelle qui empêche une adaptation plus harmonieuse de l'ensemble de la société aux nouvelles contraintes réelles en fabricant des contraintes inutiles de parade. Cela crée un phénomène de blocage sur du long terme qui enraille les  régressions sociales. 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexistes et sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset visé par une enquête pour viol
Selon nos informations, une étudiante a déposé plainte à Paris. Elle accuse de « viol » le célèbre vulgarisateur scientifique et youtubeur, déjà visé par une enquête préliminaire pour « harcèlement sexuel ». De nouveaux témoignages font état de « problèmes de respect du consentement », mais également d’« emprise ».
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux
Journal — Asie et Océanie
Xi Jinping, le pompier pyromane
L’atelier du monde est au bout du rouleau et dans toute la Chine, des protestations réclament la fin des mesures draconiennes de contrôle social décidées au nom de la lutte contre le Covid. Le numéro un chinois est pris au piège de sa politique autoritaire.
par François Bougon
Journal — Transparence et probité
Le n°2 de l’Élysée, Alexis Kohler, s’enferre dans le déni face aux juges
Mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » en septembre, le secrétaire général de l’Élysée se voit reprocher « sa participation » comme haut fonctionnaire, entre 2009 et 2016, à des décisions touchant le groupe MSC, lié à sa famille. Lors de son interrogatoire, il s’est dit « choqué » que « son intégrité » soit mise en cause.
par Martine Orange
Journal
Soupçons de fraude fiscale : la justice saisie du cas de l’ex-ministre Caroline Cayeux
La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a fait savoir mardi qu’elle avait signalé au parquet de Paris le cas de Caroline Cayeux, ministre démissionnaire du gouvernement, soupçonnée d’évaluation mensongère de son patrimoine et de fraude fiscale.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma