sdm94
Abonné·e de Mediapart

9 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 juin 2022

sdm94
Abonné·e de Mediapart

Monsieur le Président et si vous pensiez à vous ?

Nous venons de vivre la semaine de juin la plus chaude jamais enregistrée en France, vous n’avez plus de majorité pour votre agenda libéral, et si vous pensiez à vous ?

sdm94
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

 En 50 ans, les prévisions des scientifiques qui paraissaient de la prospective hypothétique sont devenues notre réalité. Le changement climatique est là, la 6ème extinction des espèces est en cours, les écosystèmes se dégradent à vue d’œil. Les conséquences de cette entrée dans l’anthropocène nous mettent face au tragique ultime de l’histoire c’est-à-dire les conditions de survie de l’espèce humaine.

 La constitutionnalisation de l’écocide, l’instauration d’une loi de transition écologique suivie au même rang que la loi de finances, la systématisation d’étude d’impact écologique pour toute loi ou texte d’application, l’interdiction de loi ou d’amendement induisant des charges sur le climat ou la biodiversité et un véritable contrôle des lobbys afin de garantir une loi au strict service de l’intérêt général seraient des avancées indispensables pour commencer à faire face aux enjeux à venir dans le système représentatif actuel. Cela ne suffira pas.

 Les humains, face aux grandes catastrophes ont malheureusement besoin de boucs émissaires pour se laver du passé et reconstruire un avenir sur de nouvelles bases. Dans 10 ou 15 ans, vous aurez près de 60 ans, se tiendra sans aucun doute un «Nuremberg» de l’effondrement des écosystèmes. Ancien banquier d’affaires, ministre des finances, fondateur d’un mouvement politique productiviste et néolibéral qui vous a permis d’être président de la 6ème puissance économique du monde, vous serez une cible privilégiée pour ce tribunal. Soyez assuré que les capitalocrates, ayant organisé, par leur influence ou leurs actions, la destruction massive et systématique des écosystèmes, seront considérés comme peuvent l’être aujourd’hui les esclavagistes.

 Vous avez peut-être un « trou de souris » pour échapper à cette condamnation sans appel. Dans votre cas il ne suffira pas d’appliquer « sans filtre » les 650 mesures de la Nupes, il vous faudra être vraiment disruptif. Vous devrez trouver votre chemin de Damas afin d’être un des principaux artisans de la destruction de la religion du productivisme et de la propriété lucrative pour la remplacer par celle de la gestion des communs, seul moyen de changer de paradigme pour sortir de la capitalocène et assurer la survie de l’espèce.

 Mais pour emmener la France et l’Europe dans ce chemin il vous faudra sortir d’une verticalité surplombante et redonner aux citoyens un véritable pouvoir afin que nous devenions tous des gestionnaires coresponsables des biens communs. Il sera indispensable d’accompagner l’agonie des systèmes représentatifs actuels pour faire naitre une véritable démocratie combinant harmonieusement représentation élective, représentation par le sort et démocratie directe dans toutes les organisations humaines. Pour cela le temps d’un processus constituant, en France comme en Europe est venu.

 Réfléchissez y !

 Rendez-vous dans 15 ans…

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
Le jour où le post-fascisme a pris le pouvoir en Italie
Le parti de Giorgia Meloni a largement dominé les élections italiennes du 25 septembre. La coalition de droite devrait obtenir une majorité absolue au Parlement. Le résultat de décennies de confusionnisme et de banalisation du fascisme dans lesquels se sont fourvoyés tous les mouvements politiques de la péninsule.
par Ellen Salvi
Journal — Europe
« La droite fasciste n’a jamais disparu de la société italienne »
L’historienne Stéfanie Prezioso explique ce qui a rendu probable l’accès d’une post-fasciste à la tête du gouvernement italien. De Berlusconi en « docteur Frankenstein » au confusionnisme propagé par le Mouvement Cinq Étoiles, en passant par le drame des gauches, elle revient sur plusieurs décennies qui ont préparé le pire.
par Fabien Escalona
Journal — Santé
En Mayenne : « J’ai arrêté de chercher un médecin traitant »
En Mayenne, des centaines de personnes font la queue pour un médecin traitant. Dans ce désert médical, le nombre de médecins n’est pas suffisant face à une énorme demande. Inciter les médecins à s’installer dans des zones sous-dotées ne suffit peut-être plus. Certaines voix prônent une autre solution : la contrainte. 
par Célia Mebroukine
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
La gauche en France doit sortir de son silence sur la guerre en Ukraine
[Rediffusion] La majorité de la gauche en France condamne cette guerre d'agression de l'impérialisme russe, demande le retrait des troupes russes de l'Ukraine. Mais en même temps reste comme paralysée, aphone, abandonnant le terrain de la défense de l'Ukraine à Macron, à la bourgeoisie.
par Stefan Bekier
Billet de blog
Ukraine : non à la guerre de Poutine
Face à la guerre, la gauche au sens large a pris des positions divergentes, divergences largement marquées par des considérations géopolitiques. Le mot d'ordre « non à la guerre de Poutine » permet d'articuler trois plans : la résistance des Ukrainiens contre l'agression russe, les mobilisations contre la guerre en Russie, la course aux armements.
par denis Paillard
Billet de blog
Tenir bon et reprendre l’offensive
Sept mois de guerre et d’atrocités en Ukraine, un peuple héroïque qui ne rompt pas et reprend l’initiative. La perspective, même lointaine, d’une libération de l’Ukraine devrait faire taire ceux qui théorisaient l’inaction devant les chars russes, validant la disparition d’un peuple et de ses libertés.
par Yannick Jadot
Billet de blog
« Avoir 20 ans en Ukraine » : un témoignage plus nuancé
Dans son édition du 12 septembre 2022, l'équipe de « C dans l'air » (France 5) diffusait un reportage de 4 minutes intitulé : Avoir 20 ans à Kiev. Festif, le récit omettait que ces jeunes ukrainiens font face à des impératifs bien plus cruels. M'étant aussi rendu en Ukraine, j'écris à Maximal Productions un email ré-adapté dans le présent billet afin de rappeler une réalité moins télégénique.
par vjerome