La crise de la quarantaine

Déjà faite, celle-là ?

"Du local au global et du global au bocal". (Mandryca)

Alors, la suite ?

Et bien : https://blog.mondediplo.net/ils-ne-lacheront-rien

Anéfè, demande à Varoufakis, tiens !

A mesure que notre civilisation se néo-libéralise, l'impératif d'une politique anti-capitaliste et pro-écologiste se dessine.

La terre est ronde, tout est forcément global, tout est lié.

Tout se tient. Action-réaction.

Action-réflexion, aussi. Réflexion et réflexivité : nous pouvons agir, constater, comprendre, transmettre, constater la transmission et comprendre ce qui a été transmis, puis agir.

D'où un certain degré de performatif exercé dans le combo acteur-observateur.

Encore faut-il vouloir bien observer et bien agir.

unnamed

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.