Sefronia
Univers de chroniques musicales et des environs...
Abonné·e de Mediapart

184 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 juil. 2017

Jeune homme aux semelles de vent : Elias Dris "Gold in the ashes"

Où sont mes racines, Nashville ou Belleville ?" chantait Eddy Mitchell en 1984 : né dix ans plus tard en banlieue parisienne, Elias Dris répond ...

Sefronia
Univers de chroniques musicales et des environs...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Elias Dris - Eros & Thanatos (official video) © Vicious Circle Records

"Où sont mes racines, Nashville ou Belleville ?" chantait Eddy Mitchell en 1984 : né dix ans plus tard en banlieue parisienne, Elias Dris répond clairement à la question sur son premier disque.
On dispose de peu d’éléments biographiques sur Elias. Passionné très tôt par la musique folk et la contre-culture américaine, il s’est tout d’abord destiné vers une vie d’artiste en suivant des études de théâtre et en intégrant plusieurs compagnies. Les événements qui ont présidé à la sortie de "Gold in the ashes" semblent s’être déroulés avec simplicité – voire facilité : le départ pour les Etats-Unis et l’écriture à Los Angeles, le contact avec Tom Menig (producteur et père de Alela Diane) et l’invitation de ce dernier à enregistrer en quelques jours dans son studio californien.
A l’opposé de jeunes gens qui sonnent déjà comme des vétérans (exemple : les Lemon Twigs), la production parcimonieuse et aérée de Tom Menig laisse bien voir l’ossature et l’intention originale des chansons qui l’ont décidé à travailler avec Elias. Une rythmique sur les titres mid-tempo, des arrangements électriques (guitares, pedal steel) ou acoustiques (banjo ou mandoline…) suffisent à donner de l’envergure à des chansons à l’écriture encore tendre, que l’on imagine bien prendre forme dans la solitude d’une chambre, peut-être avec vue sur l’océan Pacifique – effet magique de l’americana.
Elias Dris délivre de sa voix presque androgyne une interprétation naturelle, sans effort apparent. Son "I don’t give a fuck" n’est pas un brûlot anarchiste mais un appel de la poésie, des grands extrêmes ("Eros & Thanatos") que l’on ressent plus fort à son âge. Malgré ses atours country-folk d’un classicisme intemporel, "Gold in the ashes" est bien une œuvre de jeunesse, avec tout le flou que cela implique ; comme Verlaine décrivant Arthur Rimbaud, Elias est pour l’heure un jeune homme aux semelles de vent.


Elias Dris - Gold in the ashes

France 2017

Folk    Note 8.0

Un CD Vicious Circle

Une chronique SEFRONIA de  Jérôme Heff

> Plus d'infos sur cette chronique ici

> Des milliers d'autres chroniques ici

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Écologie
Incendies en Gironde : « C’est loin d’être fini »
Dans le sud de la Gironde, le deuxième méga-feu de cet été caniculaire est fixé mais pas éteint. Habitants évacués, élus et pompiers, qui craignent une nouvelle réplique, pointent du doigt les pyromanes avant le dérèglement climatique, qui a pourtant transformé la forêt des Landes en « grille-pain ».
par Sarah Brethes
Journal
Été de tous les désastres : le gouvernement rate l’épreuve du feu
Le début du second quinquennat Macron n’aura même pas fait illusion sur ses intentions écologiques. Depuis le début de cet été catastrophique – canicules, feux, sécheresse –, les ministres s’en tiennent à des déclarations superficielles, évitant de s’attaquer aux causes premières des dérèglements climatiques et de l’assèchement des sols.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
Journal
Des avocates et journalistes proches de Julian Asssange poursuivent la CIA
Deux journalistes et deux avocates américains ont déposé plainte contre l'agence de renseignements américaine et son ancien directeur, Michael Pompeo. Ils font partie des multiples proches du fondateur de WikiLeaks lui ayant rendu visite dans son refuge de l'ambassade équatorienne de Londres alors qu'il été la cible d'une vaste opération d'espionnage.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Écologie
Pour plus d’un quart des Alsaciens, l’eau du robinet dépasse les normes de concentration en pesticides
Dans le Bas-Rhin, des dépassements des limites de qualité ont été constatés dans trente-six unités de distribution qui alimentent en eau potable plus de 300 000 habitants, soit un quart de la population. Le Haut-Rhin est touché dans des proportions similaires.
par Nicolas Cossic (Rue89 Strasbourg)

La sélection du Club

Billet de blog
Russie, une guerre criminelle, une opinion complice ?
Une analyse du sociologue russe Lev Goudkov, qui démonte les leviers de la propagande du pouvoir russe et y voit l'explication du soutien passif, mais majoritaire apporté par la population russe à l'intervention militaire en Ukraine. Il ne cessera, selon lui, qu'avec un choc qui lui fasse prendre conscience des causes et des conséquences de la guerre, processus qui n'est pas encore engagé.
par Daniel AC Mathieu
Billet de blog
De Kaboul à Kyiv : femmes déchues de leur citoyenneté
[Rediffusion] Rien en apparence semble lier le sort des femmes afghanes à celui de leurs contemporaines ukrainiennes si ce n’est déjà la dure expérience d’une guerre sans fin. A travers leur corps de femme, peu importe leur âge, elles subissent une guerre menée contre leur statut durement gagné en tant que citoyennes ayant des droits, au nom d’une violence patriarcale que l’on espérait révolue.
par Carol Mann
Billet de blog
Les talibans en Afghanistan : un an de pédocriminalité, de mariages forcés et de suicides
[Rediffusion] Cela fait presqu'un an que les talibans ont repris le pouvoir en Afghanistan. Depuis août 2021, plus d'une centaine de femmes ont été assassinées ou se sont suicidées en Afghanistan. Les talibans apprennent aux enfants à tirer et les exploitent sexuellement.
par Mortaza Behboudi
Billet de blog
« Le canari dans la mine de charbon » : chronique annoncée de la crise du Sri Lanka
La grave crise économique que traverse le Sri Lanka, la suspension du paiement de la dette souveraine et le soulèvement populaire de 2022 ont attiré l’attention du monde entier. Le Sri Lanka est décrit comme le « canari dans la mine de charbon », c’est-à-dire un signe avant-coureur de l’avenir probable d’autres pays du Sud.
par cadtm