Sefronia
Univers de chroniques musicales et des environs...
Abonné·e de Mediapart

184 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 nov. 2010

Sefronia
Univers de chroniques musicales et des environs...
Abonné·e de Mediapart

Fugace et agréable : Cotton Jones "Tall hours in the glowstream"

Sefronia
Univers de chroniques musicales et des environs...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Michael Nau et Whitney McGraw ont tourné la page du groupe Page France (du rock indé américain parfois proche de Wilco) après trois disques (2004-2007), et écrivent à deux une suite plus intime sous le nom de Cotton Jones.
Ce deuxième disque rétropédale doucement, en regardant vers les sixties à travers un filtre léger, chaleureux et engourdissant – dont le groupe Girls pourrait être le versant le plus pop. "Sail of the silver mornin" lézarde et sommeille au soleil comme du Mamas & Papas ; côté Mama, la voix de femme-enfant de Whitney, et pour Papa Michael on s'est pris à penser à Roy Orbison, pour cette approche assez narrative pas fortement arrimée à la structure couplet-refrain. Cotton Jones recouvre ses chansons d'un cocon contemplatif à base d'orgue et d'écho ("Place in the street", "Song in numbers", la courte transition "Soft mountain shake" avec ses choeurs chipés au "Knockin' on heaven's door" de Bob Dylan). L'ensemble est délicatement équilibré, écrit avec soin ("Man climbs out of the water"). L'influence de Brian Wilson se profile sur "Glorylight and Christie" (clochettes, percussions) pour éclater au grand jour avec l'instrumental "More songs for Margaret", au départ joyeusement foutraque avant une rapide remise en ordre réglée comme sur une partition de "Pet sounds" (le morceau titre). Autour d'une guitare boogie toute simple, plus cuivres, clochettes, guitares, et orchestre, c'est un exercice de style subtilement court qui laisse une impression fugace et agréable, à l'image de tout "Tall hours in the glowstream".


Cotton Jones

Tall hours in the glowstream

Une chronique SEFRONIA de Jérôme Fiori
Pop Rock Note 7.5
2010
Un CD Suicide Squeeze

> Plus d'infos sur cette chronique ici

> Des milliers d'autres chroniques ici

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le ministre Éric Dupond-Moretti est renvoyé devant la Cour de justice
Éric Dupond-Moretti devient le tout premier ministre de la justice en exercice à être renvoyé devant la Cour de justice de la République pour des faits commis dans l’exercice de ses fonctions. Le garde des Sceaux est accusé de « prise illégale d’intérêts » après avoir fait pression sur plusieurs magistrats anticorruption.
par Michel Deléan
Journal — Gauche(s)
Au-delà de l’affaire Bayou, la vague écoféministe secoue les Verts
Les écologistes réunis en conseil fédéral ont pris date pour leur prochain congrès sur fond de sidération face à l’affaire Bayou. Plus profondément, la place du courant écoféministe incarné par Sandrine Rousseau bouleverse les habitudes du parti.
par Mathieu Dejean
Journal
Damien Abad à l’Assemblée : un retour en toute impunité
Alors qu’ils ont poussé des hauts cris à propos de l’affaire Quatennens, les députés de Renaissance affirment n’avoir aucun mal à accueillir l’ancien ministre des solidarités au Palais-Bourbon, malgré les accusations de viol ou de tentative de viol qui le visent. Une question, disent-ils, de « présomption d’innocence ».
par Pauline Graulle et Christophe Gueugneau
Journal — International
Lula en tête, Bolsonaro résiste
Si Lula rassemble 48,4 % des voix au premier tour, Bolsonaro crée la surprise en dépassant les 43 %. La vigueur de l’extrême droite se retrouve aux élections législatives et des gouverneurs locaux qui se déroulaient aussi dimanche. Le mois de campagne qui reste s’annonce tendu.
par Jean-Mathieu Albertini

La sélection du Club

Billet de blog
Dernier message de Téhéran
Depuis des années, mon quotidien intime est fait de fils invisibles tendus entre Paris et Téhéran. Ces fils ont toujours été ténus - du temps de Yahoo et AOL déjà, remplacés depuis par Whatsapp, Signal, etc. Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de Mahsa, ces fils se sont, un à un, brisés. Mais juste avant le black out, j'avais reçu ce courrier, écrit pour vous, lecteurs de France.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Appelons un chat un chat !
La révolte qui secoue l'Iran est multi-facettes et englobante. Bourrée de jeunesse et multiethnique, féminine et féministe, libertaire et anti-cléricale. En un mot moderne ! Alors évitons de la réduire à l'une de ces facettes. Soyons aux côtés des iranien.nes. Participons à la marche solidaire, dimanche 2 octobre à 15h - Place de la République.
par moineau persan
Billet de blog
Iran - Pour tous les « pour »
Les messages s'empilent, les mots se chevauchent, les arrestations et les morts s'accumulent, je ne traduis pas assez vite les messages qui me parviennent. En voici un... Lisez, partagez s'il vous plaît, c'est maintenant que tout se joue.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Voix d'Iran - « Poussez ! »
À ce stade, même s'il ne reste plus aucun manifestant en vie d'ici demain soir, même si personne ne lève le poing le lendemain, notre vérité prévaudra, car ce moment est arrivé, où il faut faire le choix, de « prendre ou non les armes contre une mer de tourments ».
par sirine.alkonost