Sefronia
Univers de chroniques musicales et des environs...
Abonné·e de Mediapart

183 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 mai 2021

Il rafle la mise : Nathan Roche "Drink up, rainforest Sinatra"

Sefronia
Univers de chroniques musicales et des environs...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Nathan Roche - Gallery Visit © The PassengerISDEAD

J’ai beau habiter à une station de métro de distance, c’est la première fois que j'emprunte la ligne 7 jusqu’au terminus Villejuif Underground, le groupe dont Nathan Roche est le chanteur : à l’écoute de la classe bordélique et racée de son quatrième disque en solo "Drink up, rainforest Sinatra", je me dis que j’aurais dû faire le voyage plus tôt.
Tout semble être un terrain de jeu pour l’Australien, installé en France depuis quelques années. La géographie des titres s’éparpille entre le quartier parisien de "Brocante à Belleville", "La Ciotat" ou "Deep shit in Dieppe" (jeu de mots qui rappelle "So nice in Nice" des Stranglers)… A l’éclatage géographique répond la dispersion stylistique – un vol à l’étalage de toutes les chapelles rock, jusqu’au free-jazz. Ces chansons-cartes postales sont fagotées comme des fanzines : parfois foutraques, mais elles transpirent la passion.

Avec sa fausse désinvolture de branleur doué, une morgue digne de Lou Reed et l’ironie mordante de Lawrence Hayward (Felt) ou bien Hugh Cornwell (The Stranglers), Nathan Roche rafle la mise. Le genre de gars insupportable mais au charme irrésistible, auquel on passe tout.

Nathan Roche - Drink up, rainforest Sinatra      Australie/France  2021

Pop Rock    Note 8.0

Un CD   Gone with the Weed

Une chronique SEFRONIA de  Jérôme Heff

> Plus d'infos sur cette chronique ici

> Des milliers d'autres chroniques ici

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Histoire
« J’ai pu apercevoir le docteur Asselah »
Le 4 mars 1957, le docteur Slimane Asselah est enlevé dans son cabinet médical, au milieu de la casbah d’Alger, par les forces de l’ordre françaises. Mort ou vif, sa famille ne l’a jamais revu. Deuxième volet de notre série.
par Malika Rahal et Fabrice Riceputi
Journal
En appel à Toulouse, des activistes handicapés plaident « l’état de nécessité »
Au cours d’une audience chargée de colère et d’émotion jeudi, les militants de l’association Handi-Social ont justifié leurs actions de blocage de la gare et de l’aéroport toulousains en 2018. Il y a un an, ces activistes avaient écopé de peines de prison avec sursis.
par Emmanuel Riondé
Journal — Amérique du Sud
En Équateur, victoire en demi-teinte pour les autochtones après 18 jours de lutte
Un accord a été conclu jeudi entre le gouvernement et les responsables autochtones, à l’issue d’une longue grève générale, pour réclamer de meilleures conditions de vie. Dans la capitale Quito, la « Casa de la Cultura » (Maison de la culture) a été un endroit clef du mouvement.
par Alice Campaignolle
Journal — États-Unis
« La Cour suprême des États-Unis a un agenda : celui de l’extrême droite »
La Cour suprême des États Unis vient de rendre plusieurs arrêts inquiétants. Le premier, actant la fin de l’autorisation fédérale d’avorter, a mis le monde en émoi. Jeudi 30 juin, elle a nié l’autorité de l’agence pour l’environnement américaine a réduire les gaz à effets de serre. Pour l’américaniste Sylvie Laurent, elle est devenue une institution « fondamentaliste ».
par Berenice Gabriel, Martin Bessin et Mathieu Magnaudeix

La sélection du Club

Billet de blog
Quand le RN est fréquentable…
La dernière fois que j'ai pris ma plume c'était pour vous dire de ne plus compter sur moi pour voter par dépit. Me revoilà avec beaucoup de dépit, et pourtant j'ai voté !
par Coline THIEBAUX
Billet de blog
Lettre d’un électeur insoumis à un électeur du RN
Citoyen, citoyenne, comme moi, tu as fait un choix politique mais qui semble à l’opposé du mien : tu as envoyé un député d’extrême-droite à l’Assemblée Nationale. A partir du moment où ce parti n’est pas interdit par la loi, tu en avais le droit et nul ne peut te reprocher ton acte.
par Bringuenarilles
Billet de blog
Oui, on peut réduire le soutien populaire aux identitaires !
Les résultats de la Nupes, effet de l’alliance électorale, ne doivent pas masquer l'affaiblissement des valeurs de solidarité et la montée des conceptions identitaires dans la société. Si la gauche radicale ne renoue pas avec les couches populaires, la domination des droites radicales sera durable. C'est une bataille idéologique, politique et parlementaire, syndicale et associative. Gagnable.
par René Monzat
Billet de blog
Quels sont les rapports de classes à l’issue des élections 2022 ?
On a une image plus juste du rapport des forces politiques du pays en observant le résultat des premiers tours des élections selon les inscrits plutôt que celui des votes exprimés. Bien qu’il y manque 3 millions d’immigrés étrangers de plus de 18 ans. L’équivalent de 6% des 49 millions d’inscrits. Immigrés qui n’ont pas le droit de vote et font pourtant partie des forces vives du pays.
par jacques.lancier