Harmonies infinies : Trio Da Kali and Kronos Quartet "Ladilikan"

Voici une formation de relève parmi la panoplie mythique World Circuit, le trio griot Da Kali augmenté de l’iconoclaste Kronos Quartet...

Trio Da Kali and Kronos Quartet - Eh Ya Ye (Official Music Video) © World Circuit Records

Voici une formation de relève parmi la panoplie mythique World Circuit, le trio griot Da Kali augmenté de l’iconoclaste Kronos Quartet, qui ne vient pas faire figure d'autorité pâteuse.
Neuf arrangements de chansons griots centenaires vivifiés par un Kronos qu’on retrouve plus joueur qu'à l'habitude. Le quatuor y chauffe ses cordes, comme marabouté par ce trio traditionnel voix, (double) balafon, basse n'goni (ensemble traditionnel dans la culture musicale mandingue).

Hawa Diabaté donne du vibrato avec simplicité sans s’extirper de l'unité entre le trio et le quartet qui fait chanter de nouveaux timbres. Sublimée par les touches du balafon protecteur, le n'goni basse saturé venant ravir les tympans et la large palette des cordes, la balance ne perd pas pied.
Vibrant de bout en bout, le quatuor tire aussi le trio vers des sonorités folk occidentales, jusqu'à se risquer à reprendre un spiritual. On vole au delà d'un rêve de producteurs, une harmonie d'une richesse qu’il est difficile de tarir.

La formation, tournant ensemble depuis plusieurs années, offre ici la pierre sur laquelle on peut finalement édifier un culte. Une offrande aussi évocatrice que les rencontres légendaires de Ry Cooder avec Ali Farka Toure ("Talking Timbuktu") ou Ali Farka Toure avec Toumani Diabate ("In the heart of the moon").

 

 

 

Trio Da Kali and Kronos Quartet - Ladilikan

 Mali / Etats-Unis 2017   Sono Mondiale 

 Note 9.0

Un CD World Circuit / Harmonia Mundi

Une chronique SEFRONIA de  Gaspard Rojo

> Plus d'infos sur cette chronique ici

> Des milliers d'autres chroniques ici

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.