Sefronia
Univers de chroniques musicales et des environs...
Abonné·e de Mediapart

184 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 avr. 2012

Sefronia
Univers de chroniques musicales et des environs...
Abonné·e de Mediapart

Fragilité vaporeuse : Perfume Genius "Put your back n 2 it"

Sefronia
Univers de chroniques musicales et des environs...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

On peut reprendre exactement cette chronique où l'on a quitté Mike Hadreas voici deux ans. La première chanson "Awol Marine" se place dans la stricte continuité de "Learning" (2010) : une fragilité vaporeuse, mélange très intime entre des claviers froids et une voix très (trop ?) proche.
Hadreas (se) construit quelque chose sous nos yeux - "Growing up in public", comme le disait Lou Reed à peu près à l'époque où Mike est né. Un acte de naissance artistique et un coming-out aussi gonflé que psychologiquement risqué. Quelques compositions semblent assez anciennes ("All waters", "Floating spit") mais contrairement à "Learning", enregistré dans la maison parentale, "Put your back n 2 it" bénéficie d'un vrai passage en studio négocié sans brusquerie par John Goodmanson (Los Campesinos, Sleater-Kinney...). Cela s'entend à quelques détails : une assise rythmique qui suit le piano plus qu'elle ne le supporte ("No tear"), des cordes sur "17". "Hood" serait même taillée pour un passage en radio si elle n'était pas aussi frustrante – elle s'arrête après avoir juste décollé, en moins de deux minutes. Sur cette chanson, on peut trouver que les arrangements, très volontaires, sonnent un peu "plaqués". Elle s'accompagne aussi d'un vidéoclip culotté, dans lequel l'imagerie gay s'accompagne d'un humour assez dérangeant.
Le côté "brouillon" de "Learning" avait ses avantages. On manque plusieurs fois de tomber dans le trop peu, l'insignifiance. Dans ses moments les plus maniérés, Mike Hadreas implore d'une voix étranglée à la Michael Stipe (REM) ou d'un Antony sobre (= supportable). Il faut entendre ce petit miracle, ce fil d'argent tendu au-dessus du vide : "Normal song" – Sufjan Stevens tout nu ou Low -, entre berceuse et prière inutile mais universelle, par-delà les sexes et les genres.



Perfume Genius       Put your back n 2 it

Une chronique SEFRONIA de Jérôme Fiori

Folk         Note 8.0

2012

Un CD Beggars Banquet > Matador

> Plus d'infos sur cette chronique ici

> Des milliers d'autres chroniques ici

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Tarifs des transports franciliens : Valérie Pécresse et le gouvernement se renvoient la balle
La Région Île-de-France, dirigée par Valérie Pécresse, a annoncé que le pass Navigo passerait de 75 à 90 euros si l'État ne débloquait pas des financements d'ici au 7 décembre. Alors que les usagers craignent la déflagration, la Région et l’État continuent de se rejeter la responsabilité.
par Khedidja Zerouali et Ilyes Ramdani
Journal — Europe
« La guerre entraîne la solidification des nations russe et ukrainienne »
Pour l’historien américano-ukrainien Serhii Plokhy, le conflit qui fait rage en Ukraine est une lutte de « libération nationale », dans laquelle les Ukrainiens sont « majoritairement restés unis », renforçant même leur identité. Il constate « l’ukrainisation » des populations du pays.
par Laurent Geslin
Journal — Travail
« Un employé mieux reposé est plus efficace » : la semaine de quatre jours à l’essai au Royaume-Uni
Jusqu’à fin décembre, des dizaines d’entreprises britanniques testent la semaine de quatre jours. L’idée de travailler un jour de moins pour un salaire et une productivité inchangés séduit les salariés, et bien souvent leurs patrons. Même si les réalités économiques peuvent les rattraper.
par Marie Billon
Journal — Outre-mer
Karine Lebon : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
Députée de La Réunion, Karine Lebon dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle

La sélection du Club

Billet de blog
« Je vous écris pour témoigner de ma peine de prison qui n'en finit pas »
Rentré en prison à 18 ans pour de la « délinquance de quartier », Bryan a 27 ans lorsqu’il écrit à l’Observatoire International des Prisons (OIP). Entre les deux, c’est un implacable engrenage qui s’est mis en place qu’il nous décrit dans sa lettre.
par Observatoire international des prisons - section française
Billet de blog
Y-a-t 'il encore un cran à la ceinture ?
Elle vide le contenu de son sac sur toute la longueur du tapis roulant de la caisse, réfléchit, trie ses achats, en fait quatre parties bien séparées, un petit tas de denrées alimentaires, un livre, un vêtement. Elle montre un billet de 20 euros à la caissière et lui parle. « Tiens » me dis-je, elle a bien compris la leçon du Maître : « Finie l'abondance ».
par dave.tonio
Billet de blog
Merci pour ceux qui ont faim
Aujourd'hui, samedi, je me rends au centre commercial pour quelques courses. Il est dix heures, et celui-ci est déjà plein de monde : des jeunes gens surtout, des filles entrant, sortant des boutiques de mode, quelques-unes les bras chargés de sacs.
par cléa latert
Billet de blog
Péripéties ferroviaires en territoire enclavé
Destination France Déchéance, ou Manifeste sur un service public en érosion. Il s'agit dans ce court billet de faire un parallèle entre le discours de la Région Occitanie, celui de vouloir désenclaver des territoires ruraux, comme le Gers, et la réalité que vivent, voire subissent, les usagers du réseau ferroviaire au quotidien.
par camilleromeo28