Au bal de l'Afrique de l'Ouest: les Ambassadeurs du Motel de Bamako

Les Ambassadeurs du Motel de Bamako ont eu dans leurs rangs quelques-uns des musiciens les plus novateurs du circuit de danse malien des années 1970...

Les Ambassadeurs - Mali Denou (Official Music Video) © Les Ambassadeurs

Les Ambassadeurs du Motel de Bamako ont eu dans leurs rangs quelques-uns des musiciens les plus novateurs du circuit de danse malien des années 1970, un certain nombre de musiciens et de chanteurs qui allaient plus tard dominer la scène musicale africaine : les guitaristes Amadou Bagayoko (Amadou et Mariam), Keletigui Diabaté, le claviériste Cheick Tidiane Seck, les chanteurs Ousmane Dia (Star Band de Dakar) et le grand Salif Keita.

Le label Sterns Music livre ici un bel aperçu de leur carrière avec un double Cd riche de la beauté et la romance des bals des Ambassadeurs.

Gimmicks highlife et soukous imparables en spirales, rythmes afro-cubains, harmoniques arabes et extrême orientales, mélodies d'orgue frémissantes et de cuivres robustes. L’orchestre livre des solos suprêmes et une passion considérable tout au long, surtout dans les chants ardents de Salif Keita (“Djandio”, “Mali Denou”), qui brille d’un contraste entre une solennelle et déchirante mélancolie sur tout le premier Cd.

L’éclectisme de l’orchestre est bien présenté sur deuxième, laissant la place aux autres chanteurs et livrant une surenchère d'émotions différentes, et de solos plus espacés. Un atout caméléon de rigueur pour rester dans la course diplomatique et musicale à laquelle se livraient les nombreux orchestres stars régionaux (le Rail band et le Badéma National). Le nom d’Ambassadeur n’est pas sans refléter non plus certains enjeux politiques des propriétaires de lieux de concerts (à l’aube des intentions de décolonisation suivant l’indépendance de 1960) mais ne musèle bien au contraire la créativité sans limite des interprètes.

L’effervescence de cosmopolitisme et de compétitivité catapulte les chansons vers une fiévreuse intensité. Une pépite indispensable à l’édifice colossal de rééditions des musiques d’Afrique de l’Ouest.



bamako-motel

 Les Ambassadeurs du Motel de Bamako       Mali 1975 1977

Sono Mondiale    Note 8.0

Un CD Sterns

Une chronique SEFRONIA de  Gaspard Rojo

> Plus d'infos sur cette chronique ici

> Des milliers d'autres chroniques ici

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.