Algérie : L’armée n’est pas la solution à la crise, c’est le problème

Empêcher l’armée de négocier la sortie de crise avec les puissances néocoloniales sur le dos de la souveraineté législatrice du peuple, en imposant un Président à leur convenance, comme avec Bouteflika. L’armée doit accompagner le processus de transition en le sécurisant et non pas se poser comme obstacle.

https://blogs.mediapart.fr/youcef-benzatat/blog/110319/algerie-l-armee-n-est-pas-la-solution-la-crise-c-est-le-probleme

Algérie : L’armée n’est pas la solution à la crise, c’est le problème

Youcef Benzatat, Le 11 mars 2019

suivi de :

Inutile coup de force constitutionnel, le peuple algérien ayant déjà pris le pouvoir

12 mars 2019

Par Youcef Benzatat

L’annonce de Bouteflika d’annuler les élections présidentielles et de prolonger le quatrième mandat à une date indéfinie, conditionnée par l’aboutissement des travaux d’une conférence nationale, s’apparente à un coup de force constitutionnel, puisque le pays n'est pas en guerre.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.