Interview du père de Julian Assange du 9 octobre 2019 (RT)

Afshin Rattansi (RT) s'entretient avec le père de Julian Assange, John Shipton, de l'état de son fils à la suite de sa visite à la prison de Belmarsh, du soutien croissant du monde entier pour Assange, pourquoi la justice britannique ne devrait pas suivre le caprice des États-Unis, si Donald Trump pourrait sauver Julian Assange, la CIA qui espionne Assange à l'ambassade équatorienne...

9 OCTOBRE 2019 - PAR AFSHIN RATTANSI (goingundergroundRT)

Julian Assange's Father: Julian is Disturbed by His 'Ceaseless and Intensifying' Persecution © goingundergroundRT

Julian Assange's Father: Julian is Disturbed by His 'Ceaseless and Intensifying' Persecution

https://www.youtube.com/watch?v=MjBIpX-o4kU

----------------------------------------------------------

Au sujet de l'enquête sur les écoutes de la CIA à l'ambassade de l'Équateur, lire la traduction de l'article de El Païs (paru également le 9 octobre) publiée sur le site Lanceur d'alerte.Info :

Visiteurs russes et américains, cibles de l’entreprise espagnole qui a espionné Julian Assange

9.10.2019

La CIA avait accès au serveur sur lequel la société stockait les profils de centaines de personnes qui ont rendu visite au fondateur de #WikiLeaks pendant son séjour à l’ambassade de l’Equateur à Londres.

---------------------------------------------------------

Ci-dessous la conférence de presse de Chris Hrafnsson et Jennifer Robinson, qui s'était tenue le 10 avril 2019 et dans laquelle le directeur de WikiLeaks et l'avocate de Assange déclarent porter plainte suite à la découverte de cette opération d'espionnage qui devrait logiquement invalider toute la procédure...

UK: Wikileaks claims discovery of 'extensive spying operation' against Assange © Ruptly

UK: Wikileaks claims discovery of 'extensive spying operation' against Assange

https://www.youtube.com/watch?v=72yCVOSHIEM

Wikileaks a déclaré avoir découvert une opération d'espionnage contre le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, à l'intérieur de l'ambassade de l'Equateur à Londres et que les images, documents et vidéos qui ont été recueillis ont ensuite été mis en vente dans une tentative d'extorsion, pendant une conférence de presse à Londres le mercredi.

"Wikileaks a découvert une vaste opération d'espionnage contre Julian Assange au sein de l'ambassade équatorienne", a déclaré Kristinn Hrafnsson, rédacteur en chef de Wikileaks. "Nous savons qu'il y a eu une demande de remise des registres des visiteurs de l'ambassade et des enregistrements vidéo des caméras de sécurité de l'ambassade, alors nous supposons que ce matériel, ce vaste matériel qui a été recueilli, a été remis à l'administration Trump ", a ajouté Hrafnsson.

Des images de surveillance et des vidéos d'Assange à l'intérieur de l'ambassade de l'Équateur ont été projetées pendant la conférence de presse. Hrafnsson a rapporté qu'une vidéo montrait Assange recevant une visite médicale.

"Il s'agit d'une grave violation du secret professionnel de l'avocat, qui mine fondamentalement notre capacité de défendre Julian Assange et de lui fournir une défense appropriée ", a déclaré Jennifer Robinson, avocate spécialisée dans les droits humains.

Articles liés sur ce blog :

Une société espagnole espionnait pour la CIA les visiteurs d'Assange à Londres

19 oct. 2019 Par Segesta3756

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.