Segesta3756
Abonné·e de Mediapart

638 Billets

1 Éditions

Billet de blog 24 juin 2019

Segesta3756
Abonné·e de Mediapart

La FAS publie la Doctrine des Opérations Nucléaires du Département de la Défense US

Le site de la Federation of American Scientist (FAS) publie la Doctrine des Opérations Nucléaires du Département de la Défense des États-Unis, un document qui, après avoir été publié sur le site du Comité des Chefs d'état major interarmées, a été rapidement retiré et n'est plus consultable qu'en mode restreint.

Segesta3756
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Steven Aftergood dirige le projet FAS sur le secret gouvernemental. Le projet vise à réduire la portée du secret en matière de sécurité nationale et à promouvoir l'accès du public à l'information gouvernementale.

Il rédige Secrecy News, qui rend compte de l'évolution de la politique de confidentialité et donne un accès direct à des documents officiels importants qui, autrement, ne sont pas disponibles ou difficiles à trouver.

En 1997, M. Aftergood a été demandeur dans une poursuite intentée contre la Central Intelligence Agency en vertu de la Freedom of Information Act qui a mené à la déclassification et à la publication du budget total du renseignement pour la première fois en cinquante ans (26,6 milliards $ en 1997). En 2006, il a gagné une poursuite en vertu de la FOIA contre le National Reconnaissance Office pour la divulgation de documents budgétaires non classifiés.

M. Aftergood est ingénieur électricien de formation (B.Sc., UCLA, 1977). Il s'est joint à l'équipe de FAS en 1989. De 1992 à 1998, il a siégé au Conseil de l'aéronautique et du génie spatial du Conseil national de la recherche.

Son travail sur la contestation du secret gouvernemental a été reconnu par le prix Pioneer de l'Electronic Frontier Foundation, le prix James Madison de l'American Library Association, le prix Public Access to Government Information Award de l'American Association of Law Libraries et le Hugh M. Hefner First Amendment Award de la Playboy Foundation.

19 JUIN 2019 – PAR STEVEN AFTERGOOD (FAS)

Le Comité des Chefs d'état-major interarmées a brièvement publié une nouvelle édition de leur doctrine officielle sur l'emploi des armes nucléaires, qu'il a ensuite retirée du public. Mais une copie publique a été préservée. Voir la publication conjointe 3-72, Nuclear Operations, datée du 11 juin 2019.

Le document présente un aperçu non classifié et [en langage] courant de la stratégie nucléaire, de la structure des forces, de la planification, du ciblage, du commandement, du contrôle et des opérations.

Selon un passage 'folamoureux' de la publication "l'utilisation de l'arme nucléaire pourrait créer des conditions propices à des résultats décisifs et à la restauration de la stabilité stratégique [...] Plus précisément, l'utilisation d'une arme nucléaire changera fondamentalement la portée d'une bataille et créera des conditions qui influeront sur la façon dont les commandants l'emporteront dans un conflit."

Le document n'a peut-être pas été remarqué, mais après sa publication la semaine dernière, les chefs d'état-major l'ont supprimé de leur site Web public. Un avis ici indique qu'il (JP 3-72) n'est désormais "disponible que par l'intermédiaire de la JEL+" (la Bibliothèque électronique interarmées), qui est un site à accès restreint. Une copie locale reste accessible au public sur le site Web du FAS.

source : https://fas.org/blogs/secrecy/2019/06/nuclear-operations/

Steven Aftergood sur Twitter : https://twitter.com/saftergood?lang=fr

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
À Saint-Étienne, le maire se barricade dans son conseil municipal
Pour le premier conseil municipal depuis le début de l’affaire du chantage à la sextape, le maire Gaël Perdriau a éludé les questions de l’opposition. Pendant que, devant l’hôtel de ville, des centaines de manifestants réclamaient sa démission.
par Antton Rouget
Journal — Budget
Le gouvernement veut trop vite tourner la page du « quoi qu’il en coûte »
Le prochain budget marquera la fin des mesures d’urgence pour l’économie et le système de santé qui dataient de la crise du Covid-19. Le clap de fin du « quoi qu’il en coûte » en somme, dont le gouvernement ne veut plus entendre parler pour résoudre la crise énergétique actuelle. Il pense qu’il pourra maîtriser les dépenses publiques sans pour autant risquer une récession. À tort. 
par Mathias Thépot
Journal — Europe
En Italie, l’abstention a fait le match
La victoire de la droite et de l’extrême droite en sièges cache une stabilité de son électorat. Le pays n’a pas tant viré à droite sur le plan électoral que dans une apathie et une dépolitisation dont le post-fascisme a su tirer profit.
par Romaric Godin et Donatien Huet
Journal — Gauche(s)
Julien Bayou démissionne, les écolos sidérés
Visé par une enquête interne de son parti pour « violences psychologiques », le secrétaire national d’Europe Écologie-Les Verts et coprésident du groupe écologiste à l’Assemblée nationale a démissionné de ses fonctions. Il dénonce une « instrumentalisation des souffrances » à l’ère de #MeToo et à deux mois du congrès des écologistes.
par Lénaïg Bredoux et Mathieu Dejean

La sélection du Club

Billet de blog
Trop c’est trop
À tous ceux qui s’étonnent de la montée de l’extrême droite en Europe, il faudrait peut-être rappeler qu’elle ne descend pas du ciel.
par Michel Koutouzis
Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Italie, les résultats des élections : triomphe de la droite néofasciste
Une élection marquée par une forte abstention : Le néofasciste FDI-Meloni rafle le gros de l’électorat de Salvini et de Berlusconi pour une large majorité parlementaire des droites. Il est Probable que les droites auront du mal à gouverner, nous pourrions alors avoir une coalition droites et ex-gauche. Analyse des résultats.
par salvatore palidda
Billet de blog
Interroger le résultat des législatives italiennes à travers le regard d'auteur·rices
À quelques jours du centenaire de l'arrivée au pouvoir de Mussolini, Giorgia Meloni arrive aux portes de la présidence du Conseil italien. Parfois l'Histoire à de drôles de manières de se rappeler à nous... Nous vous proposons une plongée dans la société italienne et son rapport conflictuel au fascisme en trois films, dont Grano Amaro, un film soutenu par Tënk et Médiapart.
par Tënk