La FAS publie la Doctrine des Opérations Nucléaires du Département de la Défense US

Le site de la Federation of American Scientist (FAS) publie la Doctrine des Opérations Nucléaires du Département de la Défense des États-Unis, un document qui, après avoir été publié sur le site du Comité des Chefs d'état major interarmées, a été rapidement retiré et n'est plus consultable qu'en mode restreint.

Steven Aftergood dirige le projet FAS sur le secret gouvernemental. Le projet vise à réduire la portée du secret en matière de sécurité nationale et à promouvoir l'accès du public à l'information gouvernementale.

Il rédige Secrecy News, qui rend compte de l'évolution de la politique de confidentialité et donne un accès direct à des documents officiels importants qui, autrement, ne sont pas disponibles ou difficiles à trouver.

En 1997, M. Aftergood a été demandeur dans une poursuite intentée contre la Central Intelligence Agency en vertu de la Freedom of Information Act qui a mené à la déclassification et à la publication du budget total du renseignement pour la première fois en cinquante ans (26,6 milliards $ en 1997). En 2006, il a gagné une poursuite en vertu de la FOIA contre le National Reconnaissance Office pour la divulgation de documents budgétaires non classifiés.

M. Aftergood est ingénieur électricien de formation (B.Sc., UCLA, 1977). Il s'est joint à l'équipe de FAS en 1989. De 1992 à 1998, il a siégé au Conseil de l'aéronautique et du génie spatial du Conseil national de la recherche.

Son travail sur la contestation du secret gouvernemental a été reconnu par le prix Pioneer de l'Electronic Frontier Foundation, le prix James Madison de l'American Library Association, le prix Public Access to Government Information Award de l'American Association of Law Libraries et le Hugh M. Hefner First Amendment Award de la Playboy Foundation.

19 JUIN 2019 – PAR STEVEN AFTERGOOD (FAS)

saftergood-120x150
Le Comité des Chefs d'état-major interarmées a brièvement publié une nouvelle édition de leur doctrine officielle sur l'emploi des armes nucléaires, qu'il a ensuite retirée du public. Mais une copie publique a été préservée. Voir la publication conjointe 3-72, Nuclear Operations, datée du 11 juin 2019.

Le document présente un aperçu non classifié et [en langage] courant de la stratégie nucléaire, de la structure des forces, de la planification, du ciblage, du commandement, du contrôle et des opérations.

Selon un passage 'folamoureux' de la publication "l'utilisation de l'arme nucléaire pourrait créer des conditions propices à des résultats décisifs et à la restauration de la stabilité stratégique [...] Plus précisément, l'utilisation d'une arme nucléaire changera fondamentalement la portée d'une bataille et créera des conditions qui influeront sur la façon dont les commandants l'emporteront dans un conflit."

Le document n'a peut-être pas été remarqué, mais après sa publication la semaine dernière, les chefs d'état-major l'ont supprimé de leur site Web public. Un avis ici indique qu'il (JP 3-72) n'est désormais "disponible que par l'intermédiaire de la JEL+" (la Bibliothèque électronique interarmées), qui est un site à accès restreint. Une copie locale reste accessible au public sur le site Web du FAS.

source : https://fas.org/blogs/secrecy/2019/06/nuclear-operations/

Steven Aftergood sur Twitter : https://twitter.com/saftergood?lang=fr

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.