Ma protestation enflammée n’est que le cri de mon âme - par Daniel Blatman (Haaretz)

"Tout comme Emile Zola, des gens de conscience s’élèvent contre les dirigeants qui ont fait s’abaisser la politique et la culture israéliennes à des niveaux dignes d’un palais de la bière fasciste." Par le professeur Blatman, chercheur sur l’Holocauste et chef de l’Institut du Monde Juif Contemporain à l’Université Hébraïque de Jérusalem. A lire sur le site de l'AURDIP.

http://www.aurdip.fr/ma-protestation-enflammee-n-est.html

jaccuse

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.