Sénateur Goulet
Sénateur membre de la Commission des Finances
Abonné·e de Mediapart

75 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 sept. 2014

Pourquoi j’ai publié ma déclaration de patrimoine

En vertu des lois sur la transparence votées l’an dernier, les déclarations de patrimoine des parlementaires ne seront pas rendues publiques, mais uniquement consultables en préfecture par les électeurs de la circonscription. En cas de divulgation, une sanction de 45 000 euros d’amende est même prévue.

Sénateur Goulet
Sénateur membre de la Commission des Finances
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En vertu des lois sur la transparence votées l’an dernier, les déclarations de patrimoine des parlementaires ne seront pas rendues publiques, mais uniquement consultables en préfecture par les électeurs de la circonscription. En cas de divulgation, une sanction de 45 000 euros d’amende est même prévue.

Les élections sénatoriales ont eu lieu dimanche avec leurs cortèges d’idées reçues et de critiques sans parler des articles et des différents avis sur l'indispensable et urgente disparition du Sénat.

Face aux critiques, j'ai décidé de défendre cette institution en présentant ma candidature à la présidence du Sénat le premier octobre prochain.

Le 16 mai dernier, j'amorçais une réflexion sur l'avenir du Sénat et le retour de l'éthique dans la vie politique, lors d'un colloque au Sénat organisé avec ma collègue et amie Chantal Jouanno. Cette exemplarité qui fait tant défaut et cette notion d'éthique... la façon dont nous nous comportons lorsque personne ne nous regarde...

Sans sombrer dans l'excès, je crois que notre marge de progression est importante pour défier les extrémistes de tout poil et les ardeurs du Front national qui encaisse cash des votes favorables à chaque fois que les élus en place trébuchent par imprudence ou désinvolture.

Mon programme comporte de nombreuses propositions pour plus de transparence :

  • la systématisation de justificatifs pour les sénateurs dans l’utilisation de l’Indemnité Représentative de Frais de Mandat (IRFM) non fiscalisée et qui jusqu'à aujourd'hui ne fait l'objet d'aucun contrôle
  • la transparence des groupes politiques et de leurs financements
  • la création d'une délégation à l'évasion fiscale pour mieux lutter contre ce fléau suivant ainsi une recommandation de notre commission d'enquête sénatoriale.

Il y a quelques jours, je me suis interrogée sur le maintien de Madame Thévenoud auprès du président du Sénat après le scandale lié à sa situation fiscale. Mon intervention à entraîné son départ du Sénat pour... convenance personnelle.

En matière de transparence, c'est un peu comme en amour, il n'y a pas d'amour il n'y a que des preuves d'amour.

En matière de transparence, il faut des actes. C'est pourquoi j'ai décidé de publier ma déclaration de patrimoine, conformément aux souhaits de l’organisation Transparency International.

Alea jacta est... c'est mon choix libre et éclairé et je l'assume comme j'assume parfaitement ma candidature au plateau, même si face aux ténors de l'UMP mes chances sont faibles.

Cliquez sur ce lien pour consulter la déclaration de patrimoine.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Inflation : les salariés, éternels dindons de la farce
Avec la poussée inflationniste, les salariés sont sommés d’accepter un recul de leurs revenus réels pour éviter l’emballement des prix. Mais lorsque les prix étaient bas, les salariés devaient accepter la modération salariale au nom de l’emploi. Un jeu de dupes que seules les luttes pourront renverser. 
par Romaric Godin
Journal
Électricité et gaz : les salaires mettent le secteur sous haute tension
Appel à la grève dans le secteur des industries électriques et gazières, le 2 juin prochain, pour réclamer des revalorisations de salaires indexées à l’inflation. Chez RTE, gestionnaire du réseau électrique français, un mouvement social dure depuis déjà depuis treize semaines.
par Cécile Hautefeuille
Journal
Nouveau gouvernement : le débrief de Mediapart
Premier conseil des ministres du deuxième quinquennat Macron ce matin, marqué par l’affaire Damien Abad. Émission consacrée donc à notre nouveau gouvernement et à la campagne législative de ceux qui n’en font plus partie, comme Jean-Michel Blanquer, parachuté dans le Loiret.
par À l’air libre
Journal — Écologie
Planification écologique : le gouvernement à trous
Emmanuel Macron avait promis, pendant l’entre-deux-tours, un grand tournant écologique. Si une première ministre a été nommée pour mettre en œuvre une « planification écologique et énergétique », le nouvel organigramme fait apparaître de gros trous et quelques pedigrees étonnants.
par Mickaël Correia, Jade Lindgaard et Amélie Poinssot

La sélection du Club

Billet de blog
Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
La crise de recrutement enseignant atteint cette année un niveau largement plus inquiétant que les années précédentes dont les conséquences seront gravissimes pour le service public d’éducation. Elle témoigne, au-delà de ses dénis, de l’échec de la politique de Jean-Michel Blanquer.
par Paul DEVIN
Billet de blog
Lycéennes et lycéens en burn-out : redoutables effets de notre organisation scolaire
La pression scolaire, c’est celle d’une organisation conçue pour ne concerner qu’une minorité de la jeunesse Lycéennes et lycéens plus nombreux en burn-out : une invitation pressante à repenser le curriculum.
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Déblanquérisons l'École Publique, avec ou sans Pap Ndiaye
Blanquer n'est plus ministre et est évincé du nouveau gouvernement. C'est déjà ça. Son successeur, M. Pap Ndiaye, serait un symbole d'ouverture, de méritocratie... C'est surtout la démonstration du cynisme macronien. L'école se relèvera par ses personnels, pas par ses hiérarques. Rappelons ce fait intangible : les ministres et la hiérarchie passent, les personnels restent.
par Julien Cristofoli
Billet de blog
L’École et ses professeurs à bout de souffle : urgence vitale à l'école
Nous assistons aujourd’hui, dans un silence assourdissant, à une grave crise à l’Ecole. Le nombre des candidats aux concours de l’enseignement s’est effondré : ce qui annonce à court terme une pénurie de professeurs. Cette crise des « vocations », doit nous alerter sur une crise du métier et plus largement sur une crise de l’Ecole.
par Djéhanne GANI